Travaux d’abattage d’arbre : quelles sont les différentes techniques à maitriser?

Nous décidons souvent d’abattre un arbre sur notre propriété quand sa présence met en péril notre sécurité. Parfois, les travaux d’abattage sont réalisés afin de pouvoir exploiter la parcelle sur laquelle l’arbre en question se trouve. Mais, quelles que soient nos motivations, de tels travaux ne s’improvisent pas. Leur réalisation exige l’usage de matériels spécifiques, du savoir-faire et surtout une bonne maitrise des différentes techniques. Dans cet article, nous allons particulièrement nous intéresser à ces dernières, car la sécurité du chantier et des intervenants en dépend. Quelles sont-elles ? Les détails dans l’article.

La technique de calcul de la direction de la chute

L’abattage d’arbre est un long processus. Le calcul de la direction de la chute constitue une étape fondamentale. En effet, la chute de l’arbre ne doit pas compromettre l’intégrité des bâtiments et des biens qui l’avoisinent. Ce calcul devra de ce fait être réalisé avec précision. Pour cela, il faudra tenir compte de plusieurs paramètres. En l’occurrence, il s’agit de :

  • le sens et l’intensité du vent ;
  • les spécificités du lieu d’implantation de l’arbre (nature du sol, position des infrastructures, accessibilité du lieu) ;
  • les caractéristiques de l’arbre (taille, position, forme, espèce, etc.).

Pour éviter que le calcul du sens de la chute soit erroné, il est conseillé de faire appel à un professionnel comme cette entreprise d’abattage d’arbre dans le Bas Rhin pour l’effectuer. Il est d’ailleurs plus prudent de solliciter un artisan expérimenté pour des raisons de sécurité.

À titre d’information, il faudra procéder à l’élagage de l’arbre et au débroussaillage du terrain sur lequel il est planté avant de réaliser les différentes entailles d’abattage. Ceci étant fait pour éviter la déviation du tronc d’arbre dans sa chute.

La technique d’abattage d’un arbre droit

Pour abattre un arbre droit, il faut nécessairement passer par plusieurs étapes. Ici encore, le recours aux services d’un élagueur professionnel est fortement conseillé, car les travaux d’abattage ne sont pas à la portée de tous en raison de leur complexité. Pour mettre à terre un arbre droit, cet artisan va en effet réaliser :

  • une entaille d’abattage également appelée entaille de direction. Il s’agit d’une entaille triangulaire réalisée du côté où l’arbre est censé tomber. Elle doit faire 20 % du diamètre de son tronc ;
  • une charnière ou une zone de rupture d’environ 3 à 5 cm ;
  • Un trait d’abattage avec la tronçonneuse pour rompre la charnière.

Le trait d’abattage permet de faire tomber l’arbre. Pour des raisons de sécurité, il est nécessaire de l’accompagner d’un jeu de cordage dans sa chute.

La technique d’abattage d’un arbre penché

Pour abattre un arbre penché, le processus demeure quasiment le même que pour l’abattage d’un arbre droit. Toutefois, le spécialiste du domaine réalisera les traits d’abatage avec plus de minutie et d’attention. Il sera par exemple amené à utiliser un serre-tronc pour renforcer la fixation du tronc. Une entaille peu profonde sera en outre effectuée pour obtenir une zone de rupture optimale.

Ces précautions sont prises pour écarter les accidents. Elles permettent également d’éviter les dommages que la mauvaise déviation du tronc de l’arbre peut causer sur les infrastructures à ses alentours. Par conséquent, l’abattage d’un arbre penché exige des compétences spécifiques et une maitrise parfaite des différents outils d’abattage. Voilà pourquoi solliciter les services d’un élagueur confirmé devient incontournable.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.