RESULTATS DE SONDAGE SUR LES RENCONTRES EN LIGNE

Quand on dit qu’il y a beaucoup de monde qui va sur les sites de rencontre pour trouver des partenaires avec qui vivre des expériences sexuelles, on ne sait pas exactement dans quelle proportion cela est. On dit aussi qu’il y a de plus en plus de jeunes qui passent à l’acte sans savoir exactement si cela concerne le quart ou le tiers ou la moitié ou plus de la moitié de la population de moins de 18 ans. Laissons plutôt parler les statistiques.

 

A propos de la fréquentation des sites de rencontre

L’ensemble des trafics sur les sites de rencontre permet d’établir les statistiques. Il s’avère qu’en 2021, environ 1 Européen sur 3 va sur un site de rencontre et utilise les applications de dating. Pour la France en particulier, 32 % des Françaises entre 18 et 24 ans et 38 % entre 25 et 34 ans s’en servent. Du côté des hommes, 11 % ont juste visité des sites et 18 % des 18 à 24 ans ont fait usage d’une application de rencontre pour produire une rencontre amoureuse ou pour s’offrir du sexe sans lendemain. En font partie ceux qui sont à la recherche d’une femme plus âgée, une cougar chaude et coquine via le tel rose par exemple. 3/4 des Français connaissent principalement Meetic. Pour 77 % des visiteurs de sites de dating, ces plateformes servent uniquement à nouer des relations ponctuelles. 5 % seulement ont fait l’expérience de nouer des relations sérieuses. 37 % sont positifs vis-à-vis de l’utilisation globale d’un site ou d’une application de rencontre. Pour ce qui est de s’inscrire vraiment sur un site de rencontre, 36 % des Français célibataires sont intéressés contre 64 % réfractaires.

 

Sondage et aveux des hommes

6 % des hommes avouent avoir pratiqué des rapports sexuels suite à une rencontre sur Internet. Quand les célibataires sont questionnés, 66 % d’entre eux confient que c’est le but des rencontres qu’ils font sur Internet. Il y a plus d’hommes que de femmes concernés et cela s’explique par le fait que les hommes célibataires prennent à la fois les femmes célibataires et les femmes mariées. Le phénomène cougar est une particularité qui a de plus de plus d’adeptes et le sentiment n’est pas toujours impliqué. Un jeune homme peut aimer sortir avec une femme plus âgée que lui soit parce qu’il veut quelqu’un d’expérimenté, de mature, soit par ce qu’il veut jouir de la situation financière d’une femme plus aisée que lui mais dans tous les cas, le souhait est réciproque. Il peut donc aller sur les sites de rencontre à la recherche d’une cougar chaude et coquine tel rose. Même si c’est une rencontre qui a trait au plan cul, le sentiment peut naître mais de toute façon, il s’agit de deux personnes adultes consentantes.

 

Sondage et aveux des femmes

Les multiples rapports sexuels, avec un partenaire différent ou non à chaque fois, via les sites de rencontre concernent seulement 3 % des femmes françaises cependant qu’ils concernent 10 % des hommes. Si les statistiques montrent une telle différence entre les hommes et les femmes, c’est parce que ces premiers ne font pas tout qu’avec des femmes d’un côté. Il faut comprendre de l’autre côté que les femmes sont plus timides et moins extravertis que les hommes d’une manière générale et que les femmes ont plus le sens du partenaire unique que les hommes. Elle sont d’ailleurs plus sensibles aux insultes et vulgarités sur les salons et forums de discussion sexy et préfèrent les éviter. Une étude en 2018 a révélé que plus de 50 % des femmes âgées entre 25 et 34 ans ont vécu des relations sentimentales et/ou sexuelles grâce à des rencontres faites sur le Web, dont celles faites par l’intermédiaire des sites de dating et des plateformes de téléphone rose. C’est d’ailleurs le but principal.

Près du tiers de la population européenne s’intéresse aux rencontres en ligne. Les célibataires sont les plus chauds et il y a beaucoup plus d’hommes que de femmes sur ces plateformes de rencontre sentimentale ou de rencontre charnelle. Les rapports charnels sont l’aboutissement de la plupart des rencontres qui débutent par une prise de contact sur le virtuel.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *