Repeindre sa façade : conseils pour obtenir un résultat impeccable

Sous l’effet des intempéries répétitives et des diverses pollutions, la peinture des murs extérieurs de la maison finit par s’écailler. En plus de ternir son esthétique, cette situation revoit une image négative au propriétaire. En effet, on pourrait croire que la bâtisse est mal entretenue. Pour remédier à cela, il  convient de repeindre la façade. Dans cet article, nous mettons à votre disposition quelques conseils afin que vous obteniez un résultat impeccable.

Ce qu’il faut savoir avant de repeindre sa façade

Il est important de retenir ces quelques points avant d’entamer les travaux de peinture extérieure.

D’une part, sachez que toutes activités touchant directement à l’aspect extérieur d’une maison ou d’un immeuble sont strictement encadrées. En effet, pour préserver l’identité d’une région, le Plan Local d’Urbanisme (PLU) peut imposer ou proscrire l’utilisation d’une ou de plusieurs tonalités de couleur. Prenez donc le soin de consulter ce document pour éviter les mauvaises surprises.

D’autre part, la peinture de façade peut être soumise à une démarche administrative. D’une commune à une autre, le dépôt d’une déclaration préalable des travaux en mairie est requis. Un permis de construire peut cependant être indispensable pour la modification de la couleur des murs extérieurs d’une maison. Dans tous les cas, le mieux serait de se rendre en mairie pour se renseigner.

Enfin, nous faisons souvent l’erreur de penser que repeindre une façade est une tâche aisée. On se prive même des services d’un professionnel. Toutefois, cette activité ne se limite jamais à l’application de quelques couches de peinture. Selon les cas, elle implique même des travaux de ravalement. C’est notamment le cas si la façade est en très mauvais état. Il est donc plus judicieux de faire appel à ce façadier expérimenté en Indre et Loire pour sa réalisation.

La peinture de façade : étape par étape

Vous l’aurez compris, repeindre les murs extérieurs d’une habitation implique une série de travaux. En outre, l’opération demande de la compétence et un grand savoir-faire. D’ailleurs, un minimum de connaissance en peinture d’extérieur est indispensable. Pour un bon rendu, il est plus intéressant de contacter un professionnel du métier. Dans tous les cas, il faudra nécessairement passer par :

Le diagnostic de la façade

À l’instar de tous travaux de ravalement, la peinture de façade commence par un diagnostic. Cette étape permet de déterminer les réparations à faire avant de peindre. Ici encore, l’intervention d’un ravaleur professionnel est préconisée. Après l’inspection de la façade, ce professionnel établira un devis. Celui-ci vous informera sur le type de matériels et de matériaux dont vous aurez besoin et la durée totale du chantier.

L’achat des matériaux

Une fois le devis en main, il est temps de rassembler tout ce dont vous aurez besoin. D’abord, il faudra acheter tous les matériaux utiles. Sachez que le résultat final est tributaire de la qualité de ces derniers. Entre autres, il vous faut de la peinture de façade, une sous-couche ou un primaire d’accrochage, un traitement anti-mousse, de l’enduit de réparation ou du mastic, du produit décapant si besoin est,  un rouleau, des pinceaux et/ou des brosses, du ruban adhésif de marquage. Au moment d’acheter la peinture, demandez conseil à un spécialiste.

La préparation du chantier

C’est à ce stade que les échafaudages seront installés. On protègera également tous les éléments qui ne sont pas à peindre.  Les objets aux alentours de la façade devront être déplacés. S’ils sont fixés au sol, prenez soin de les recouvrir d’une bâche. Pensez également à retirer vos volets. Quant aux encadrements de portes et de fenêtres, protégez-les avec du ruban adhésif de marquage.

La préparation de la surface à peindre

Cette étape se concrétise par la réparation des défauts de votre façade. En effet, il faut s’assurer qu’aucun problème ne persiste. Ce serait d’ailleurs peine perdue de peindre un mur si les infiltrations d’eau subsistent. La peinture s’écaillera en peu de temps. Les fuites au niveau des gouttières devront également être réparées pour éviter l’écoulement des eaux de pluie sur la façade. Dans la mesure où un ravalement de façade est réalisé, profitez-en pour retravailler l’isolation de votre maison. Comme vous pouvez le constater, le recours aux services d’un façadier est incontournable. Une fois que la façade est remise en état, la sous-couche ou le primaire d’accrochage sera appliqué. Pour ce faire, vous pouvez vous servir d’un pinceau ou d’un pistolet à peinture. Ces produits permettent la bonne adhérence de la peinture au support. Néanmoins, il faudra qu’ils sèchent complètement avant de passer à la dernière étape.

La peinture proprement dite

Pour un meilleur résultat, la peinture de façade sera appliquée en deux couches. Entre chaque couche, un temps de repos de 24 heures devra être respecté. Quant à la technique, il faudra réaliser des bandes parallèles verticales en partant du bas vers le haut. Pensez également à entrecroiser vos mouvements.

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *