Isolation : pourquoi privilégier la ouate de cellulose à la laine de roche ou laine de verre ?

La ouate de cellulose, l’isolant idéal pour votre maison !

Vous cherchez à réduire votre consommation d’énergie et vos factures de chauffage ? Il est temps de vous pencher sur l’isolation de votre logement. Parmi les choix qui se proposent à vous, comme vous le fera découvrir le site, la ouate de cellulose se distingue nettement par ses qualités écologiques, ses performances et sa polyvalence.

Un isolant écologique

La ouate de cellulose est tout d’abord sans conteste l’isolant qui offre le meilleur rapport qualité environnementale et prix de revient. C’est donc un produit biosourcé, très dans l’air du temps, contrairement à la laine de roche ou à la laine de verre dont la production suppose de nombreuses transformations par fusion. Le principe de la ouate de cellulose en lui-même n’est pas nouveau. En effet, on raconte qu’aux États-Unis, la maison de l’ancien président Thomas Jefferson, au 18è siècle était déjà isolée de cette manière ! Pour sa fabrication, on privilégie le carton ou le papier bouffant, celui des livres notamment, qui, grâce à sa nature fibreuse, emprisonne et retient mieux l’air que le papier couché, lequel est trop écrasé pour être efficace. On y ajoute un produit anti-feu afin de réduire l’inflammabilité de ces matériaux.

Un isolant très performant

La ouate de cellulose est un isolant très intéressant en ce qui concerne le confort d’été. Son déphasage thermique, c’est-à-dire sa capacité à ralentir la diffusion de la chaleur, est parmi les meilleurs. Cette donnée est particulièrement importante en été. En effet, avec un déphasage de plus de dix heures pour une épaisseur de trente-cinq centimètres à la pose, la ouate de cellulose permet de retarder la pénétration des grosses chaleurs du milieu de journée jusqu’en début de nuit, moment où il devient possible d’aérer et de ventiler la maison car l’air extérieur s’est déjà rafraichi. La ouate de cellulose se pose donc en alternative efficace à la climatisation. Par ailleurs elle présente d’excellentes performances d’isolation phonique. Grâce à sa nature très souple et à sa pose par épandage ou par soufflage qui permettent une bonne répartition de l’isolant, la ouate de cellulose garantit un remplissage optimum et une très bonne maitrise du risque de fuite phonique.

Un matériau polyvalent aux avantages variés

Bien qu’il existe des présentations sous forme de panneaux, la ouate de cellulose est généralement utilisée en vrac. Cela garantit un taux de remplissage élevé et autorise des mises en œuvre très variées et adaptées à toutes sortes de travaux d’isolation (cloisons, combles, toitures, etc.). Très pratique à la pose, la ouate de cellulose peut donc se substituer efficacement à la majorité des autres isolants. En outre, de par ses capacités hygroscopiques, elle constitue un répulsif naturellement efficace pour les rongeurs indésirables. Il en va de même en ce qui concerne les insectes xylophages, qui ne peuvent vivre dans le milieu trop mou que constitue pour eux la ouate de cellulose. Enfin, elle présente un pouvoir hygroscopique supérieur aux autres isolants. Cela lui permet de retarder extrêmement longtemps l’apparition d’un point de rosé, c’est-à-dire le remplacement progressif de l’air emprisonné par de la condensation qui atténuera l’efficacité de l’isolant. Une autre conséquence intéressante qui en découle est la durée de vie élevée de la ouate de cellulose. Sa nature et son taux de déphasage intéressant lui évitent la captation d’humidité et tout risque de moisissure, prolongeant ainsi sa durabilité. N’hésitez pas à découvrir le site pour en savoir plus à ce sujet.

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *