LE METIER DE KINESITHERAPEUTE DU SPORT

Si prendre soin des sportifs et surtout des sportifs victimes se soucis mécaniques du corps vous intéresse, alors le métier de kinésithérapeute du sport est peut-être pour vous. Comment devenir kinésithérapeute du sport, quelles sont exactement ses compétences et où peut-il intervenir ?

Comment accéder à ce métier ?

Il faut tout d’abord savoir que le métier de kinésithérapeute ne peut être exercé que par une personne en possession de l’agrément délivré par le Ministère responsable de la Santé Publique et qu’il est protégé par l’Arrêté Royal N°78 du 10 novembre 1967. Pour mériter cet agrément et cette protection, il faut être en possession d’un diplôme d’enseignement supérieur, soit universitaire, soit non universitaire, en kinésithérapie. La formation dure quatre ans et est sanctionnée par un Master en kinésithérapie ou en kinésithérapie et réadaptation. Tout professionnel travaillant dans un cabinet de kiné comme KinéoParis qui est un spécialiste de la kinésithérapie du sport à Paris est en mesure de présenter son agrément à sa patientèle. Le kiné du sport peut avoir son propre cabinet, travailler dans des clubs dotés d’infrastructures médicales ou paramédicales ou dans des centres médico-sportifs.

Ce qu’est le kinésithérapeute du sport

Ce professionnel de santé est un spécialiste de la thérapie par le mouvement. Il pratique des méthodes spéciales de rééducation fonctionnelle, psychomotrice et vertébrale en mettant en œuvre les mobilisations actives et passives. Il reçoit ses patients de médecins prescripteurs et conçoit un traitement adapté pour chacun d’eux en tenant compte de sa constitution et de son niveau de pratique du sport. Sa particularité par rapport au kinésithérapeute généraliste concerne la maîtrise des procédures spécifiques d’évaluation et de traitement des sportifs ayant subi des dommages corporels. Assisté par un kiné, un sportif bénéficie d’un check en amont d’une compétition pour dépister d’éventuelles anomalies, et en aval pour une rééducation en cas de dommage.

Ce que sait et fait un kiné du sport

Les capacités du kinésithérapeute lui sont données par sa connaissance des techniques thérapeutiques, de sa dextérité manuelle, de sa tonicité musculaire associée à une résistance physique, de sa capacité d’observation, de son sens relationnel, de son sang-froid, de sa maîtrise de soi, de son empathie et de sa disponibilité. Ces qualités lui sont nécessaires pour pratiquer les procédures de prévention de même que les soins et donc faire face à toutes les éventualités durant la préparation et le déroulement des événements sportifs auxquels il est invité. L’intervention d’un spécialiste comme le professionnel de la kinésithérapie du sport à Paris KinéOParis porte sur une vaste gamme de pathologies incluant notamment les lombalgies, les cervicalgies, la dorsalgie, les entorses, les luxations, les fractures, les céphalées et les séquelles d’AVC.

La profession de kinésithérapeute du sport est réglementée et protégée. Pour y accéder, il faut se former pendant au moins 4 ans et avoir une bonne condition physique ainsi que de l’humanité. Sa pratique peut être associée à une autre spécialité comme l’ostéopathie pour offrir une large gamme de solutions aux patients.

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *