L’usage du cuivre dans l’industrie

Le premier métal non-ferreux à avoir été exploité par les civilisations des époques passées et qui l’est jusqu’à maintenant est sans doute le cuivre. Le cuivre ce métal qu’on trouve naturellement dans la nature et qui s’associe bien avec d’autres métaux pour donner ces alliages si prisés aujourd’hui des industries.

Le cuivre

La facilité de la découverte du cuivre qui est disponible en abondance dans la nature lui doit sa popularité depuis le cinquième millénaire AV J-C et la découverte de ses qualités en conduction électrique et thermique lui doit la pérennité de cette popularité. Avec une densité de 8,96, une température d’ébullition de 2562° et une température de fusion de 1084,62°, ce métal peut se combiner avec d’autres métaux et éléments pour obtenir des propriétés en plus ou autres que sa malléabilité et son caractère ductile. Si avant, il fallait à l’artisan creuser dans le sol pour pouvoir obtenir le cuivre à l’état brut, aujourd’hui, il peut le trouver auprès du commerce spécialisé sous forme de tige, de tôle, de lingot ou encore de barre de cuivre.

Les nombreux alliages du cuivre

Les plus populaires des alliages du cuivre sont le laiton et le bronze. Le laiton est un alliage de cuivre et de zinc tandis que le bronze est un alliage de cuivre et d’étain. Nous voyons les laitons en tant que bijoux, articles de décoration d’intérieur, pièces de plomberie, accessoires de bâtiment et pièces de monnaie. Nous voyons le bronze à travers certaines statues, certaines médailles, des cloches, d’anciens canons et aussi des pièces de monnaie. En outre, il y a les alliages comme le cupro-aluminium, le cupro-nickel, le cuivre au chrome et le cuivre à l’argent.

L’exploitation du cuivre en milieu industriel

Les industries de nombreux domaines font du cuivre leur matière de base. L’électricité a le cuivre comme matière première des fils conducteurs. L’électronique l’utilise pour ses circuits imprimés et ses circuits intégrés. Le bâtiment s’en sert pour rendre étanches leurs matériaux de couverture. La construction navale l’exploite pour protéger de la corrosion les éléments immergés des navires. L’industrie fiduciaire en a besoin pour la fabrication des innombrables pièces de monnaie. Les industries de l’énergie et du bâtiment l’utilisent pour obtenir les échangeurs de chaleur. L’industrie militaire en demande pour la production des douilles d’armes à feu. Accessoirement, l’agriculture fait appel au cuivre pour créer des fongicides.
Ce métal rouge orangé et se recouvrant de gris-vert quand il est oxydé est abondamment utilisé pur ou en alliage pour servir l’homme dans une multitude de domaines. Le cuivre pur est utilisé en tant que conducteur de haute puissance mais pour être mécaniquement plus résistant et plus apte à l’usinage, il doit devenir du laiton, du bronze ou autre.

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *