Jardiner au printemps : quels sont les travaux à prévoir?

Après l’hiver et la fonte des neiges, l’état de notre jardin laisse souvent à désirer. Pour qu’il recouvre sa beauté, il faut s’atteler aux travaux de jardinage. Mais quelles tâches devra-t-on effectuer dans l’espace vert une fois que le printemps aura pointé son nez ? C’est justement ce dont on va parler dans les lignes suivantes.

Le début du printemps : la dernière occasion pour tailler les arbres

Certaines opérations sont effectuées au début du printemps au plus tard. En agissant trop tard, celles-ci peuvent être dommageables aux plantes. L’élagage d’arbre fait partie de ces opérations à entreprendre. Il implique l’enlèvement des franches que les intempéries, le gel et le vent ont fragilisées. Ceci étant fait pour éviter leur chute.

Le début de la saison printanière marque également la taille des arbres fruitiers. Cette pratique permet d’optimiser la production. Concrètement, il s’agit de la taille de fructification. Elle consiste à débarrasser les arbres fruitiers des branches inutiles (ex. : branches mortes, endommagées, malades) afin de stimuler la formation des bourgeons. La suppression de ces branches rend également la couronne plus légère et permet à la lumière du soleil de pénétrer au centre de l’arbre.

Il faut toutefois noter qu’élaguer les arbres au printemps présente des risques pour le sujet. Comme la végétation reprend, les mouvements de la sève sont plus importants. Pour ne pas les endommager, vous pouvez vous référer aux conseils d’élagage disponibles sur le blog sur le jardinier. Vous pouvez également faire appel à un professionnel pour cette tâche.

Le printemps, une période propice au grand nettoyage

On retrouve différentes sortes de débris dans le jardin une fois que l’hiver est passé. Pour le redorer, il faudra procéder à un grand nettoyage.

Les travaux débutent par le nettoyage des outils de jardinage. Autrement dit, il faudra désinfecter les lames des sécateurs, des cisailles et des tronçonneuses avant de les utiliser. Il faut aussi penser à les affûter afin qu’ils soient efficaces.

Les travaux se poursuivent avec le nettoyage du sol. Cela implique l’enlèvement des débris de végétaux et de tous autres types de saletés qui trainent par terre. Les fleurs fanées et les fruits pourris devront également être retirés. Pour que les plantes et la terre puissent mieux respirer, le désherbage du jardin s’impose.

Dans le cas où vous avez un bassin d’eau dans votre espace vert, pensez à vérifier son état. Nettoyez le système de filtration d’eau et la pompe pour assurer la bonne qualité de l’eau.

L’entretien de la pelouse, c’est au printemps !

La pelouse compte parmi les éléments du jardin sensibles au froid. Une fois que les beaux jours reviennent, il est donc nécessaire d’en prendre soin. Vous pouvez avoir un aperçu des soins dont une pelouse a besoin sur le blog sur le jardinier.

Pour que votre gazon redevienne verdoyant, pensez à éliminer la mousse et les adventices. Pour cela, vous pouvez procéder manuellement ou recourir à des produits désherbants. La scarification et la tonte de la pelouse font également des tâches à accomplir. L’idéal est de les effectuer durant le mois de mars au mois d’avril. Elles seront complétées par le terreautage du gazon. Concrètement, il faut répandre du terreau ou du compost sur sa surface. Ces produits favorisent non seulement la reprise de la végétation. Ils rendent également la couleur du gazon plus intense.

L’entretien de la pelouse se termine par le regarnissage des parties dénudées grâce à du « gazon de regarnissage ». Il est conseillé d’effectuer cette opération du mois d’avril jusqu’au début du mois de mai.

Prendre les mesures nécessaires pour éloigner les nuisibles

En entretenant notre jardin au printemps, on prépare déjà les plantes qui le composent pour la saison estivale. À ce titre, il faut les préserver contre les attaques des insectes nuisibles. L’été est une période propice à leur épanouissement. Pour éviter l’invasion d’insectes dans le jardin, des mesures doivent être prises.

Par exemple, il faut répandre du gros sel dans le jardin et le potager pour éviter les limaces. Ces ravageurs sont friands des plantations fraiches. En outre, pour éloigner les pucerons, il est conseillé d’introduire des coccinelles dans le jardin. Dans tous les cas, il est conseillé d’utiliser des traitements naturels et biologiques.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.