LES DIVERSES SOLUTIONS POUR ECONOMISER DE L’ENERGIE

L’économie d’énergie pour les habitations n’est plus un luxe dont se permettent uniquement ceux qui le veulent. C’est maintenant une obligation qui est même encadrée par la réglementation. Pour qu’un habitat réalise l’économie d’énergie recherchée, elle doit considérer certains points dans ses caractéristiques techniques ainsi que dans les comportements de ses occupants.

Réviser les installations de la maison

Dans une habitation, la consommation d’énergie est essentiellement liée au chauffage. Autrefois, on voulait de la chaleur alors utilisait des chaudières fonctionnant avec de l’énergie fossile, polluantes et gourmandes, sans souci pour l’économie d’énergie. Aujourd’hui, chaque foyer étant tenue de laisser la moindre empreinte carbone possible doit être sélective lors de l’achat de son matériel de chauffage. On passe aujourd’hui à des modèles économiques et écologiques comme les chaudières électro-solaires et les poêles à pellets ou aussi le chauffage au bipropane. Un chauffage ne peut cependant être performant que s’il n’est pas saboté par une fuite d’énergie. Aussi faut-il s’assurer de l’efficacité de l’isolation thermique des pièces et la renforcer dans le cas où elle s’avère insuffisante. C’est d’ailleurs une exigence de l’ancienne réglementation thermique à laquelle vient aujourd’hui s’ajouter la réglementation écologique liée à la propreté du mode de production de chaleur.

Des gestes économiques et écologiques

En plus d’une bonne isolation thermique des pièces et d’un chauffage économique et écologique, les occupants d’une habitation doivent y mettre des leurs à travers certains « bons gestes ». Il est par exemple à la fois inutile et anti-économique de laisser des appareils électriques en veille pendant de longues périodes. Les éteindre fait épargner de l’électricité tout en réduisant les risques liés à cette dernière. Pour réaliser une meilleure économie d’énergie, il faut vivre avec son temps aussi. N’oubliez pas qu’avec l’usage des objets connectés, on peut entre autres commander à distance le chauffage d’une chaudière quelque temps avant l’arrivée à la maison au lieu de laisser cet appareil en mode hors gel à tout moment et consommer en permanence de l’électricité surtout pendant un long séjours loin de la maison. Pourquoi aussi toujours faire marcher le climatiseur alors qu’on peut très bien régler la température d’intérieur tout simplement par l’ouverture et la fermeture des fenêtres, volets ou stores ?

De l’économie d’énergie insoupçonnée

Savez-vous qu’il est possible de réduire la consommation d’électricité d’un foyer rien qu’en faisant abaisser le thermostat d’un degré Celsius ? Une différence de 1°C pendant un mois permet de réaliser 7% d’économie d’énergie. Cela veut dire que si vous avez l’habitude de chauffer une pièce de vie à 19°, vous ne ressentirez certainement pas trop la différence en l’ajustant à 18° et pourtant vous gagnerez sur la facture. Savez-vous aussi qu’une température de 60°C est suffisante pour satisfaire vos besoins en eau chaude et qu’alors, il serait inutile de gaspiller de l’énergie à demander plus au chauffe-eau ? Remarquez que si vous avez de l’eau chaude à 80°C, vous serez obligé de la refroidir un peu pour pouvoir vous en servir. Alors pourquoi ne pas faire au juste et économiser beaucoup d’énergie et d’argent sur le long terme ?

Conclusion

La réalisation de l’économie d’énergie se fait par une combinaison de solutions. D’un côté, on met au point les installations relatives à l’isolation thermique et au chauffage pour éviter les pertes de chaleur et la pollution et de l’autre côté, on observe des gestes quotidiens qui sont contraires à la surconsommation et au gaspillage d’énergie.

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *