8 février 2023

Comment débrider le moteur de votre VTT électrique ?

Parmi les raisons pour lesquelles il est intéressant de choisir un VTT électrique, il y a sa puissance et ses performances sur la route. Toutefois, pour le cycliste amoureux de sensations fortes, un vélo électrique peut ne pas être assez puissant. Dans ce cas, la solution est le débridage du moteur. Si vous êtes dans ce cas, voici comment débrider le moteur de votre VTT électrique.

 

Vérifier que le moteur de votre VTT électrique peut être débridé

Un VTT électrique est un vélo disposant d’un moteur et des dispositifs auxiliaires. Il est conçu pour avoir une vitesse de pointe de 25 km/h. Cette limite de puissance n’est pas fixée par le moteur, mais par une bride noyée au cœur du moteur. Le débridage d’un vélo électrique occasion par exemple, revient à enlever la bride pour modifier la limite de vitesse à 25 km/h.

Le débridage libère également la capacité du moteur, permettant ainsi au vélo de bénéficier de beaucoup plus de puissance. Par conséquent, il est recommandé de connaître la motorisation de votre moteur avant de le débrider. Certains moteurs à moyeu sont plus difficiles à débrider que les moteurs à pédales. Il est donc nécessaire de choisir la méthode adaptée à votre type de moteur pour mieux faire du vélo.

 

Choisir la méthode de débridage appropriée à votre moteur VTT électrique

Le débridage d’un moteur VTT électrique peut généralement se faire avec ou sans kit de débridage.

Utiliser le kit de débridage

De nombreux vététistes préfèrent utiliser des kits spéciaux pour faciliter le débridage. Ces kits sont plus raffinés et plus commodes à utiliser. D’une manière générale, le kit de débridage se décline en deux modèles différents. Le premier modèle consiste à connecter le kit au contrôleur électronique. Son but est d’envoyer de fausses données à l’appareil de contrôle pour le tromper.

Lorsque le contrôleur n’obtient plus de données précises, la puissance du moteur change. Ainsi, cette technologie libérera le moteur et permettra au vélo électrique de rouler à des vitesses supérieures à 25 km/h. Le deuxième modèle nécessite la désinstallation de tout le système d’assistance. Cela libère la puissance maximale du moteur qui pourrait aller jusqu’à 75 km/h. La sélection du Kit de débridage se fait en fonction de la marque du vélo électrique.

Débrider le moteur sans le kit

Il est également possible de débrider le moteur VTT électrique sans recourir au kit de débridage. Pour réussir le débridage de votre moteur en bricolant, vous devez vous concentrer sur le capteur de vitesse. Son rôle est de transmettre des données au contrôleur qui est l’élément de base qui limite la puissance du moteur.

Pour faire avancer le vélo au-delà de 25 km/h, il suffit de changer la façon dont le capteur communique au contrôleur. Pour ce faire, vous pouvez déplacer l’ensemble capteur ou déconnecter le câble du capteur. Ainsi, vous obtenez un vélo reconditionné.

Les restrictions légales liées au débridage d’un moteur VTT électrique

L’utilisation d’un vélo électrique débridé reste un moyen de transport écologique, mais pas sans danger. Le débridage d’un moteur VTT électrique réduit considérablement le cycle de vie d’un moteur. Aussi, c’est une pratique interdite par la loi. En France, un vététiste qui débride son vélo risque jusqu’à un an de prison et 30 000 € d’amende. En cas d’accident, il risque de voir son vélo confisqué et son assurance annulée. Pendant ce temps, celui qui a conçu le Kit de débridage risque d’encourir deux ans de prison.

Une loi promulguée en 2019 a désigné le débridage des vélos électriques comme une pratique à haut risque. Un cycliste est considéré comme un hors-la-loi lorsque le vélo qu’il conduit ne répond pas aux normes en vigueur. Les vélos électriques débridés sont aussi interdits à la revente. Ainsi, les vélos électriques d’occasion sont obligatoirement expertisés.

La carte mère du vélo conserve les informations du débridage même si le kit a été retiré. De ce fait, vous serez dans l’impossibilité de revendre votre vélo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *