CONSEILS POUR LA CONCEPTION DE MAQUETTE DE BATEAU

Vous rêvez de concevoir une maquette de bateau bien réaliste ? Enthousiasmé dans ce projet, vous n’imaginez sans doute pas qu’il y a des erreurs que vous pourriez faire en n’étant pas averti et qui vont pourtant saboter le début de savoir-faire que vous avez à ce sujet, alors, profitez des conseils qui vont suivre.

Choisissez d’abord ce qui est à votre portée

La première erreur du débutant en conception de maquette est de se laisser gagner par une trop grande ambition. Si vous commencez, alors il serait plus raisonnable pour vous de vous exercer avec la modeste maquette d’une barque plutôt que tout de suite avec la maquette d’un paquebot de grande célébrité et à fortiori lorsque votre projet concerne vraiment la conception et non seulement le montage avec des pièces déjà préfabriquées. Vous apprendrez petit à petit à faire le bon choix des matières, des techniques et des durées avec des éléments facilement remplaçables ou réparables au lieu d’engager tout un ensemble complexe dans une erreur pouvant être irréversible. Vous apprendrez aussi à évaluer l’importance d’un plan de travail en fonction de l’ampleur de l’ouvrage à réaliser.

Dotez-vous d’une gamme d’outils assez fournie

Comme le savent les artisans, réaliser un art exige la disponibilité pour un type d’outil donné d’une gamme de dimensions permettant différentes précisions afin d’obtenir différentes finitions. Cela vaut pour les outils de découpe, de poinçonnage, de pliage et de serrage. Les pièces d’une maquette de navire sont de différentes matières. Il y aura intervenir sur du bois, du plastique, du carton, du métal, du verre et la liste peut être très longue s’il s’agit par exemple de la maquette d’un paquebot ou de celle d’un grand voilier de pirate. Cela va demander une variété de matières de collage pour assembler les pièces et cela va de la simple colle jusqu’aux petites soudures en passant par les bandes adhésives de toutes sortes. Pour la finition, prévoyez une large palette de couleurs car le réalisme va beaucoup dépendre de la précision des teintes.

A propos du collage et de la peinture

L’expérience permet aux maquettistes professionnels d’affirmer qu’il n’y a pas d’ordre universel dans la réalisation des opérations de conception et de fabrication de maquettes. La peinture par exemple peut n’être à faire qu’après l’assemblage final pour certaines parties et au contraire, à faire dès avant de détacher les pièces de leurs supports pour d’autres. La qualité de la finition dépend en grande partie de la netteté du collage et de la peinture des éléments. Afin de l’obtenir, prévoyez les types de supports, de maintien, d’isolation et de séchage appropriés pour chaque type d’élément. Tenez compte de la propreté de l’air ambiant dans votre atelier improvisé car les dépôts d’impuretés sur la peinture et sur la colle peuvent vraiment tout gâcher.

Pour réussir votre conception de maquette de navire, commencez modestement. Préparez un plan de travail suffisant et dotez-vous de toute la gamme d’outils et de matériels nécessaires avec les dimensions utiles pour réaliser le traçage, le découpage, le collage, le séchage, la peinture et l’assemblage avec les niveaux de détails exigés.

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *