Comment choisir son isolation ?

isolation habitation

Pour plus de confort, envisagez-vous de remettre à jour l’isolation dans votre habitation ? Vous ne savez peut-être pas quel isolant choisir vu la pluralité des formats disponibles sur le marché ? En suivant ces quelques conseils, vous trouverez certainement l’isolation qui vous convient.

 

Quelles méthodes d’isolation ?

Afin de répondre aux besoins des consommateurs, plusieurs formats d’isolants sont à votre disposition.

Parmi ces isolants, vous pouvez trouver des rouleaux, des panneaux, des flocons, des compléments isolants, voire de la mousse expansive. Les matériaux isolants sont regroupés en cinq principales catégories :

  • Isolant minéral : Fournissant une excellente isolation thermique et acoustique, les isolants minéraux sont les plus prisés. Dans cette famille d’isolant, il y a la laine de verre, le verre cellulaire et la laine de roche.
  • Isolant synthétique : Conçus à base de plastique alvéolaire, les isolants synthétiques sont regroupés en polystyrène extrudé, en polystyrène expansé, en polyuréthane, en phénolique et en polyisiocyanurate.
  • Isolant intégré : Lors de la rénovation ou de la construction, ils sont intégrés directement dans les plaques de plâtre ou les blocs de béton.
  • Isolant naturel : Ils sont composés de fibre animale telle que la laine de plumes de canard, la laine de mouton et la laine de bois, de fibre végétale dont l’ouate de cellulose et le chanvre.
  • Isolant mince : Quelle que soit son appellation multicouche, barrières radiantes, film mince, isolants thermo-réflectifs, IMR, PMR ou autres, ils contiennent tous des feuilles d’aluminium ou bien de films plastiques aluminisés.

 

Les critères de choix

Pour bien mener vos projets d’isolation, vous devriez choisir un isolant répondant à vos critères.

  • La performance : Outre le respect des règles de pose, une isolation efficace doit aussi passer par la mise en œuvre d’un performant système d’isolation. Ce sont les deux clés essentielles assurant une continuité thermique et surtout pour limiter les ponts thermiques. Choisissez l’isolant qui offre la plus forte résistance thermique avec une grande épaisseur.
  • Écologique : Selon certaines rumeurs, quelques produits d’isolation présenteraient des risques pour la santé et pour l’environnement. Sachez que vous ne trouverez aucun isolant bio ou à l’état naturel sur le marché. Étant tous manufacturés, les isolants peuvent être issus du recyclage du papier comme la ouate de cellulose ou comprennent des traitements additifs. Face à cela, prenez bien en compte la validité des déclarations sanitaires et environnementales des fabricants.
  • La durabilité : La durée de vie des produits d’isolation certifiés est la même que celle de l’ouvrage avec lequel ils sont associés. Par exemple, une isolation en ouate de cellulose a une durabilité de 60 ans. Afin de prolonger la durée de vie de l’isolant, protégez-les laines par des grillages anti-intrusion. En cas d’inondation, suite à des intempéries, ôtez le parement intérieur et surventilez le comble, en vue d’accélérer le séchage peu importe la nature de l’isolant.

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *