Combien coûte l’installation d’un ascenseur ?

Habiter dans les derniers étages d’un immeuble dépourvu d’ascenseur n’est pas très pratique, voire impossible pour les grands immeubles de plus de 10 étages. Il serait inimaginable de monter et de descendre plusieurs escaliers en étant chargé de courses. Si vous projetez d’installer un ascenseur, cela ne se fait pas du jour au lendemain, vous devez considérer plusieurs points importants sans parler de l’investissement que cela coûtera. Dans cet article, vous aurez une idée du coût d’installation d’un ascenseur.ascenseur

Étude de faisabilité

Avant même de parler de coût d’installation d’un ascenseur, vous devez faire une étude pour savoir si votre immeuble peut accueillir un ascenseur. Dans la majorité des cas, la gaine d’ascenseur s’installe sur le vide d’escalier, mais si ce dernier est peu spacieux, il faudra alors diminuer la largeur des marches d’escalier. Notez que la réglementation en France concernant la largeur minimale d’une marche d’escalier est de 80 cm. Si l’ Installation d’un ascenseur ne peut se faire à l’intérieur de l’immeuble, il est toujours possible de le faire à l’extérieur. Toutefois, cela coûte plus cher sans parler de la nécessité d’aliéner des parties privatives ou communes qui nécessite parfois des mois de prise de décision avec tous les copropriétaires de l’immeuble.

Le devis

Après l’étude de faisabilité de l’installation d’un ascenseur, la comparaison de plusieurs devis est nécessaire pour trouver la meilleure offre. Le coût varie alors en fonction de la nature des travaux à réaliser, des fonctionnalités de l’ascenseur, son design, sa capacité et bien évidemment du nombre d’étages à desservir. Plus l’ascenseur est difficile à installer, plus le coût augmente. Pour vous donner une idée, pour un immeuble de 7 étages, il faut compter dans les 100 000 euros pour un ascenseur intérieur et quasiment le double pour un ascenseur en extérieur. Une fois l’ascenseur installé et fonctionnel, vous devez aussi rajouter les frais d’entretien annuel pour garantir la sécurité des usagers. En moyenne, le coût de l’entretien annuel est de 2000 euros pour un immeuble de 7 étages.

Le vote

Dans une copropriété, l’installation d’élévateur doit être votée par la majorité des deux tiers lors de l’Assemblée Générale. Avec le gros investissement que cela implique, obtenir l’adhésion de la majorité des copropriétaires n’est jamais une chose simple. Il faut parfois des années de négociations pour aboutir à une entente. La répartition des coûts des travaux et des frais d’entretien est aussi une tâche difficile étant donné qu’un résident au rez-de-chaussée est parfois dispensé de participation étant donné qu’il n’a pas besoin d’ascenseur.

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *