QU’EST-CE QU’UN AVOCAT EN DROIT DE LA FAMILLE

Il y a tant de situations qui demandent à ce qu’une famille soit représentée, soutenue ou défendue par un officier de justice. Un tel officier aura spécialement étudié les lois sur les droits et devoirs entrant en jeu dans les différentes affaires d’ordre familial.

Quel est le champ de compétence d’un avocat en droit de la famille ?

La succession, la filiation, la tutelle, les violences conjugales, le droit matrimonial, la séparation, le divorce, la pension alimentaire, la liquidation des régimes matrimoniaux, la fiscalité du foyer et même l’autorité parentale sont des exemples de domaines dans lesquels un spécialiste tel que Karine Alexandre, un avocat en droit de la famille à Evreux, a à exercer ses compétences spécifiques. Ces compétences sont mises en œuvre sous deux formes, à savoir le conseil et la procédure. En matière de conseil, l’avocat aura pour mission d’éclairer ses clients sur la loi, notamment sur les aspects qui intéressent leurs affaires. En matière de procédure, il réalise pour ses clients les démarches et procédures se rapportant au traitement de leurs dossiers.

Chemin à suivre pour devenir un avocat

L’étudiant qui aspire à devenir un tel spécialiste du droit doit d’abord suivre le cursus basique conduisant au statut d’avocat incluant en l’occurrence la préparation d’un M1 ou M2 en Droit puis du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA), puis se former dans un Centre Régional de Formation Professionnelle des Avocats (CRFPA) après s’être éventuellement préparé au sein de l’Institut d’Etudes Juridiques (IEJ). La formation durera 3 fois 6 mois, dont les 6 derniers en stage. La réussite à l’examen sera récompensée par l’obtention du certificat visé et ouvre droit à l’inscription au barreau du choix du nouveau avocat.

La spécialisation en droit de la famille

Dans le cursus débouchant sur le métier d’avocat, l’étudiant aura à élaborer un projet pédagogique individuel qui l’orientera vers la spécialisation en avocat en droit de la famille. En étant en possession d’un Master 1 de Droit ou d’une Licence de Droit, il pourra préparer le Master Droit de l’Enfance et de la Famille. Dans la première étape, il approfondira le Droit privé et Sciences criminelles. Dans la seconde étape, il approfondira tous les aspects du droit de la famille, de la protection de l’enfant et du droit pénal des personnes. A la sortie, en tant qu’avocat, il sera habilité pour intervenir dans des affaires de divorce, de séparation, de droit de visite, de pension alimentaire, d’hébergement, d’autorité parentale et de gestion de conflit de résidence.

Conclusion

L’envie de devenir un spécialiste de la résolution des problèmes juridiques touchant les familles se matérialise en suivant le cursus de l’avocat avec une spécialisation en droit de la famille. Il ne faut juste pas oublier que le métier exige une qualité primordiale qui est l’écoute et l’empathie.

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *