8 plus grands mythes sur les voyages en camping-car

Avec l’essor des voyages nomades, le caravaning est souvent précédé de beaux slogans comme : « Liberté de voyager » ou « Laissez passer je suis en camping-car », mais la réalité est parfois complètement différente !

 

Si vous partez pour la première fois avec un camping-car en vacances, rappelez-vous qu’en plus des belles vues depuis la fenêtre, vous pouvez vider la cassette des toilettes avec les déchets tous les jours, avoir du mal à vous garer ou encore rester bloqué… Faisons table rase sur les plus grandes idées reçues des voyages en camping-car !

Mythe 1 – Vous pouvez emporter tout ce que vous voulez avec vous dans un camping-car

La première rencontre avec la réalité vous attend lors de la préparation de votre camping-car ! Puisque vous conduisez votre propre maison sur roues, vous pensez certainement pouvoir également emporter toute votre maison avec vous… Rien ne pourrait être plus faux. Souvent, vous ne pouvez embarquer que quelques centaines de kg, tous passagers confondus.

Mythe 2 – Vous devez avoir de l’expérience en camping

Vous n’avez jamais dormi dans un camping auparavant ? N’ayez crainte, on s’y fait vite ! En louant un camping-car, vous serez parfaitement formé à son fonctionnement.

 

Si vous êtes déjà sur la route et que vous avez un problème avec l’entretien du camping-car, en dehors de l’assistance téléphonique à distance du loueur, vous pouvez toujours compter sur l’aide d’autres caravaniers. Demandez conseil et aidez quelqu’un du camping-car d’à côté ; la solidarité est constante, il ne refusera certainement pas.

Mythe 3 – Le caravaning est réservé aux retraités

Bien sûr que non, le caravaning est un mode de découverte pour tout le monde !

Ce type de véhicule est souvent associé aux retraités car ils cherchent à profiter de la vie et d’une liberté qu’ils ont rarement eu dans leur quotidien précédent.

 

De plus, il est vrai qu’en camping-car, on ne roule pas très vite ce qui fait rapidement un raccourci entre véhicule lent = retraité. Mais ce mythe est tellement faux surtout ces dernières années avec l’arrivée de la tendance aux fourgons aménagés dont les jeunes sont particulièrement friands !

 

Mythe 4 – Le camping-car peut être utilisé qu’en Été

Vous pouvez faire du camping toute l’année quel que soit le pays dans lequel vous allez ! De plus en plus d’aires de stationnements et de terrains s’ouvrent à l’année et adaptent leurs aménagements aux conditions hivernales.

 

Les campings ouverts toute l’année disposent de grandes installations (pas seulement pour les enfants) ont des stations de montagne en Autriche, en Italie, en Allemagne et en Suisse, mais de plus en plus de gens sont prêts à passer leurs vacances d’hiver dans des endroits plus chauds, comme l’Espagne, le Portugal.

Mythe 5 – La location d’un camping-car est la forme de voyage la moins chère

Peut-être que les vacances en camping sont associées aux vacances pas chères que vous avez passées avec vos parents ? Mais les campings actuels ne sont pas les campings dont vous vous souvenez il y a des années. Les camps sont désormais des centres modernes proposant des hébergements à des prix comparables voire plus chers que dans les hôtels ou les appartements. Des emplacements particulièrement luxueux avec vue sur la mer peut coûter jusqu’à 30€ par nuit en haute saison même si vous venez avec votre maison roulante.

 

Même si vous comptez la location du camping-car + le coût de l’emplacement  et le budget global du séjour en lui-même ; il est possible d’atteindre des sommets.

Mythe 6 – Le caravaning, c’est la liberté de voyager

Oui et non. Oui, car on peut partir quand on veut, on n’a pas à réserver de vols, d’hôtels, etc. Mais par contre, de nombreuses interdictions et restrictions attendent les caravaniers. Nous avons déjà évoqué la capacité de charge limitée en tête de cet article, mais il faut mentionner les interdictions de s’arrêter et de passer la nuit à certains endroits.

 

Il est quasiment impossible pour des camping-caristes d’accéder à la plupart des grandes villes Européennes. Même dans les plus petits, il peut être difficile de se garer avec un grand camping-car. Le plus souvent, cependant, il faut s’arrêter à la périphérie de la ville et se rendre au centre en transports en commun.

 

Mythe 7 – Vous n’avez rien à réserver

Certains diront que réserver quoi que ce soit contredit l’idée du caravaning…  Mais en réalité si vous partez en vacances de cette façon, vous risquez bien souvent de vous casser le nez.

 

Les campings les plus populaires sont complets dès le début de la moyenne saison. Bien sûr, sans réservation, vous aurez probablement une nuit ou deux, mais il n’y a aucune certitude.

Mythe 8 – Les camps sont un grand lieu de fête

C’est aussi une idée reçue, mais qui n’est pas toujours vraie ! Si vous recherchez le calme et la tranquillité, privilégiez des campings avec une réglementation et une sécurité claires ou avec l’œil vigilant du propriétaire. En choisissant des centres familiaux avec plus de familles avec enfants, vous avez plus de chances qu’après 23h, ce soit calme et paisible.

 

D’autre part, même dans les campings familiaux, les emplacements peuvent être très bruyants jusqu’à minuit et au-delà. Des animations et des spectacles peuvent être organisés chaque soir. Si vous recherchez le silence, dans une telle station balnéaire, il est préférable de choisir une parcelle éloignée de la place principale ou de choisir une petite parcelle.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.