Un lundi à la con sur le Net…

lundi

Il y a des jours comme çà où l’on tourne en rond… On scotche toute la journée devant son PC sans savoir où aller…

Et ce lundi en fut un. Gavé de web et d’applications en tous genres, et las d’infliger à mon ossature une fusion quasi imminente avec l’assise de mon fauteuil, tout commença à 11 heures du mat lorsque l’electricien frappa à ma porte pour réparer un interphone muet… qui finalement fonctionnait bien… Je dois vraiment être trop con pour pouvoir me servir de ce type d’appareil ultra perfectionné dont la seule mise en marche consiste en un appui prolongé sur le seul bouton qu’il présente en sa surface…

Bref, un bon café plus tard, je décidai alors de me remouler dans mon fauteuil préféré, et d’aller flâner çà et là aux quatre coins du web, à la recherche d’un sujet potable à traiter ici-même… Mais après trois heures vides et qui ne cessaient de se ressembler, rien ne se passait… Le chaos le plus total… Grippe par ci et grippe par là, Tamiflu à volonté pour tout le monde, on croirait presque qu’après avoir signé un contrat d’exclusivité avec la crise financière, les médias viennent d’en signer un plus juteux avec le H1N1…

Re bref… Quelques poignées de minutes passèrent avant que je n’eusse (oh… la belle concordance un peu approximative mais ça sonne) la brillante idée de me connecter sur le petwit oiseau bleu, et d’y « follower » un blogueur qui venait de commenter un article de Korben… Et là, ce fut la bonne petite surprise de la journée, car ledit blogueur, n’est autre qu’un voisin cannois qui s’exprime sur son excellent Smabite.com, un blog décalé, que je vous invite à visiter de toute urgence… Comme quoi Twitter sur lequel j’avais craché dans un billet précédent, n’est pas si inutile que ça, mais j’avais déjà rectifié le tir ici même…

Un p’tit tour de Web plus tard, et après avoir vu défiler d’innombrables petites applications à la con sur Facebook, je bloquais alors sur Ardkorpedia, qui définissait à sa sauce le mot « phoque » selon les termes suivants:

« Variété de limace à moustache qui sert principalement à écrire en rouge sur la banquise: c’est le fameux alphabet Phoque.  » (merci à Jo pour cette trouvaille)…

Enfin, c’est vers 22 heures, et après m’être enfilé 300 grammes de lipidineuse american food from The Red head cooker clown, que j’ m’endormai comme une loque sur mon plumard… pour 20 minutes seulement, et me retrouver ensuite, à nouveau ici… un clavier entre les doigts, et une bonne nuit blanche en perspective!

Y a des lundis comme ça, où on se dit qu’on aurait mieux fait de bosser…

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *