La toiture végétalisée, un jardin suspendu à la portée de tous

La toiture végétalisée ou toit vert consiste à transformer le toit en petit jardin ou le recouvrir de plantes légères et faciles à entretenir. Cette technique réduit la pollution de l’air, offre une meilleure isolation thermique et acoustique tout en apportant la vie grâce aux plantes et insectes qui s’y développent.

Comment installer une toiture végétalisée ?

L’idéale serait de préparer l’installation de l’écotoit dès la construction même du bâtiment. Cela permet de renforcer l’étanchéité du support et de s’assurer qu’il sera résistant au développement des racines. Il est cependant possible d’installer un toit vert sur une construction déjà existante. Pour aménager un toit végétalisé, il faudra couvrir la surface, qu’elle soit en pente ou plat, d’un substrat destiné à accueillir la végétation. Cette couche servira de support aux plantes. Elle est installée sur un filtre qui va protéger le toit contre la pénétration racinaire. Une autre couche de drainage doit être posée sous le filtre. Celle-ci peut être accompagnée de réservoirs d’eau pour recueillir l’eau drainée. Pour que le toit végétalisé soit bien solide, une couche imperméable et une membrane isolante seront placées au-dessus avant toutes les autres couches mentionnées auparavant.

Quelles plantes choisir ?

Il existe 3 types de couverture végétale permettant de réaliser une toiture végétalisée. Le plus simple est d’opter pour la plantation extensive. Il s’agit de plantes de petite taille comme le gazon, les plantes tapissantes et couvre-sols, pouvant se développer sur un sol de faible hauteur, de 6 à 15 cm. Elles ont besoin de très peu d’eau et ne demandent pas beaucoup d’entretien. Les adeptes de petits jardins peuvent s’orienter vers la plantation semi-intensive. Cette technique se prête à plus de créativité grâce à la variété des cultures : plantes vivaces, grimpantes, buissons et gazon, mais elle est plus contraignante. Les plantes ont besoin de plus d’espace, d’eau et d’entretien. Il faudra également une hauteur plus importante de substrats, plus de 15 cm, pour permettre à la végétation de s’épanouir. Une toiture-terrasse est parfaite pour accueillir ce type de toiture végétale. Si le toit est assez solide pour supporter un véritable jardin, la plantation intensive permet de créer un espace vert d’un bel esthétisme, composé de gazon, de fleurs, d’arbustes et même d’arbres. L’entretien est cependant plus difficile, car il doit être régulier. De plus, l’installation d’un système d’irrigation adapté est impérative et la hauteur du sol doit être importante, jusqu’à 1 mètre, selon le type de plantes.

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *