L’aventure d’Hitchbot va-t-elle prendre fin ?

hitchbotHitchbot, conçu par deux chercheurs de l’université de Toronto est un petit robot grand comme un enfant de 6 ans. Il a parcouru plus de 10 000 kilomètres en autostop sur les routes du Canada, des Pays-Bas et des Etats-Unis avant d’être détruit à Philadelphie. Ce petit robot avait gagné la sympathie de nombreux internautes qui suivaient assidûment son périple relaté sur les réseaux sociaux. L’annonce de la fin de son voyage a donc généré de nombreuses réactions. Y’a-t-il un avenir pour Hitchbot ?

Réparé par la communauté Geek de Philadelphie

Très vite, la communauté Geek de Philadelphie a proposé aux créateurs d’Hitchbot de réparer le petit robot pour qu’il puisse reprendre sa route. Une initiative de crowdfunding a même rapidement récolté les 1200€ demandés pour la réparation. Le petit robot avait coûté 1000€ initialement. Il était fait d’une tablette Android pour le cerveau, d’un tonneau en métal pour le corps, de frites de piscines bleues pour les bras et les jambes, de bottes pour les pieds et de gants en caoutchouc pour les mains.
Les geeks de Philadelphie envisagent également de construire un Hitchbot2 pour continuer le périple et prouver que les Américains ne sont pas des vandales. En effet, après 10 000 kilomètres au Canada et aux Pays-Bas, Hitchbot n’aura survécu qu’à 500 kilomètres et deux semaines aux Etats-Unis.

Tirer les enseignements de son voyage et les partager

Les créateurs d’Hitchbot assurent que son aventure n’est pas terminée et qu’ils vont déjà se pencher sur les nombreux enseignements que peut apporter le voyage du petit robot autostoppeur. Le but de cette expérience était de savoir si les humains pouvaient se montrer bienveillants envers les robots. Cela semblait être le cas, jusqu’à la fin du mois de juillet !
Hitchbot pourrait également, toujours selon ses fondateurs, être réparé pour reprendre un voyage un peu différent. Il irait à la rencontre des écoliers pour leur faire découvrir le monde de la robotique.

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *