Réussir un projet de migration de données

La migration de données est une opération qui, en raison de sa simplicité apparente, a le pouvoir de piéger de nombreux chefs de projets informatiques. Afin de ne pas devenir une nouvelle victime des habituels dépassements de délais et de budgets, quelques mesures s’imposent.

Contexte habituel des migrations de données

La migration de données semble être une opération facile si on ne considère pas tous les détails qui entrent en jeu. Qu’il s’agisse pourtant de migration ponctuelle, de migration massive, de remplacement du système de gestion de contenu, d’une révision d’architecture de plateforme ou de refonte d’application, les statistiques montrent qu’environ 80 % des projets de migration ont failli vis-à-vis des prévisions en matière de budget et de délai. L’erreur est considérée surtout comme étant la réalisation tardive de l’analyse des problématiques inhérentes à la migration.

Les bonnes pratiques

Afin d’accomplir la migration des données dans les règles de l’art et aboutir à un résultat conforme aux prévisions budgétaire et de délai, il y a une analyse à faire au niveau de la complexité des formes des données, des normes à définir, des règles métier à élaborer, des rôles de gouvernance à établir, des données à évaluer qualitativement, une anticipation à faire au niveau de l’impact que la migration aura pour les futurs nouveaux utilisateurs des données, un choix d’outil de migration à faire, une procédure de gestion des risques à mettre en place ainsi que des tests à réaliser. Le manque de compétence pour cet ensemble de tâches justifierait le fait de faire appel à un expert en migration de data center pour une entreprise.

Le recours à un expert en migration de data center

Bien qu’un chef de projet interne à l’entreprise soit la personne la mieux placée pour connaître la cuisine interne en matière de données, il ne faut pas négliger l’option de l’externalisation et donc d’étudier l’offre d’une entreprise spécialisée dans des domaines comme l’IT et la Data Science. Les compétences de ses intervenants lui permettent d’apporter des solutions que même le salarié de l’entreprise aurait pu ne pas envisager. C’est particulièrement le cas lorsque le prestataire d’externalisation mise sur l’excellence comme c’est le cas pour le cabinet de conseil Helis à Paris 8. Planifier la migration des données en commençant par analyser les problématiques liées à cette opération dès en amont est la bonne méthodologie à adopter si on veut réussir le projet. L’expert à qui confier cette mission est à trouver au sein de l’entreprise, sinon auprès d’une société de conseils experte en IT.

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *