Tout ce qu’il faut savoir sur les poêles à bois

Le chauffage et le bois restent encore inséparables malgré la présence des autres solutions de chauffage dont les uns utilisent l’électricité et les autres les énergies fossiles. Les constructeurs rendent les poêles à bois de plus en plus performants pour mieux permettre à leurs utilisateurs de jouir d’une autonomie énergétique toujours plus grande.

 

Charme et grande autonomie pour le poêle à bois

La vision du feu de bois avec la bonne senteur de sa fumée est la combinaison magique qui fait se perpétuer l’utilisation du poêle à bois. Dans l’époque moderne, l’efficacité du poêle à bûche est telle que son rendement avoisine les 70 %, ce qui le rend apte à servir de moyen principal de chauffage pour toute une maison. Pour la chaudière à bois qui peut utiliser à la fois les bûches, le bois et les pellets, l’autonomie peut aller jusqu’à un an grâce à son grand silo de stockage. Dans tous les cas, le modèle qui s’adaptera le mieux à votre foyer est à demander à votre chauffagiste. Vous pourriez faire venir chez vous un installateur de poêle à bois Austroflamm par Poêle Le Baron en Essonne.

Le poêle à granulés et sa performance

Pour ceux qui privilégient la facilité d’utilisation et la propreté, le poêle à granulés est la meilleure solution. Il est en effet évident qu’en plus de produire beaucoup moins d’impuretés que le bois, les pellets sont beaucoup plus faciles à manipuler et à plus forte raison lorsque le modèle de poêle utilisé est automatique ou programmable. Par ailleurs, un poêle à pellets dispose d’une autonomie pouvant aller jusqu’à trois jours et peut avoir un rendement jusqu’à 85 % en raison de sa soufflerie qui répartit efficacement la chaleur produite. Un des autres avantages du poêle à granulé, c’est la possibilité qu’il a d’être intégré au toit ou à une façade de la maison.

Les poêles et leurs coûts

Le budget chauffage est un élément incontournable. L’essentiel à savoir c’est qu’actuellement, le poêle à bois est accessible à partir de moins de 1000 €. Parce qu’ils sont plus performants, plus faciles d’utilisation et moins polluants, les poêles à granulés ont un prix situé entre 1500 € et 8000 €. Du côté du coût d’utilisation, la chaudière à bois fait dépenser environ 700 € par m2 et par an.A bois ou à pellets, un poêle est un matériel de chauffage qu’on ne peut pas laisser hors service en hiver. Cela justifie le fait d’en acheter un qui soit fiable et de procéder à des entretiens réguliers. Il faut savoir aussi que son exploitation est beaucoup moins onéreuse pour une maison conforme à la RT 2012.

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *