Le parfum essence de la séduction ?

Du pouvoir envoûtant du parfum…

Qu’il soit fruité, fleuri, épicé ou musqué, le parfum a de tous temps joué un rôle essentiel dans notre rapport à la séduction. À la fois symbole de luxe et de raffinement, le parfum cache pourtant ses origines derrière des fonctions parfois insoupçonnées : répondant originellement à des besoins de soins corporels, ce produit issu de la culture est désormais considéré comme une essence de séduction par excellence…

Les origines et les fonctions du parfum

Inventé à l’origine pour masquer les odeurs corporelles, le parfum fait partie de ces produits de consommation dont les fonctions initiales ont évolué vers des besoins très différents. Autrefois, il était exclusivement réservé aux puissants de ce monde et aux classes bourgeoises. Mais sa démocratisation lui a conféré de nouvelles fonctions : dimension esthétique, affirmation du rang social et pouvoir de séduction, tels sont de nos jours ses attributs.

Se parfumer : quand la culture se met au service de la nature…

L’odorat fait partie de l’un de nos 5 sens vitaux. C’est donc tout naturel que le parfum entre dans la panoplie de nos accessoires de beauté. Parce que sentir bon participe de l’image de marque que l’on renvoie à l’autre, se parfumer est devenu par la force des choses un acte esthétique. Mais encore, se parfumer constitue aussi un moyen efficace d’affirmer son rang social et surtout de séduire son entourage. Pourquoi ? Parce que de façon naturelle, nous réagissons tous à des stimuli olfactifs. Et si certains parfums nous attirent plus que d’autres, c’est bien parce qu’il se produit une sorte d’alchimie entre émetteur et récepteur lorsque nous détectons une odeur plaisante.

Le parfum, symbole de luxe et de raffinement

À l’instar de Jean-Baptiste Grenouille, célèbre héros du roman « Le parfum » de Patrick Süskind, nous recherchons à travers le parfum, cette essence aromatique qui saura sublimer l’odeur de notre peau et faire succomber notre entourage. Aussi, ultime manifestation du bon goût et du raffinement, le fait de porter un parfum de marque correspondant à sa personnalité est la garantie certaine d’une reconnaissance sociale. C’est en effet un excellent moyen d’affirmer son style et de prouver sa valeur à autrui.

Parfum et érotisme

Si les parfumeurs se sont lancés dans la création de parfums pour homme et de parfums pour femme, ce n’est pas anodin. Ayant bien saisi le pouvoir attractif du parfum lié à notre dépendance à l’odorat, ils ont développé des fragrances adaptées à chaque genre : parfums musqués, ambrés ou boisés pour exalter l’animalité de l’homme ou senteurs fleuries, épicées ou fruitées pour sublimer la douceur ou la sensualité de la femme, les parfumeurs jouent d’ingéniosité et de savoir-faire pour créer le parfum qui conviendra à chacun.

Parfum pour homme versus parfum pour femme

Bien que les codes culturels nous aient habitués à associer telle fragrance à une femme ou telle essence à un homme, peut-on pour autant considérer le parfum comme un objet genré ? Est-ce par ailleurs une faute de goût de porter un parfum pour homme lorsqu’on est une femme ? S’il est vrai que le choix d’un parfum est souvent associé à une dimension de séduction, il n’y a pas vraiment de règles. D’ailleurs, choisir un parfum pour femmelorsqu’on est un homme n’est pas forcément significatif d’homosexualité. C’est simplement le signe d’une personnalité aux goûts affirmés. A bon entendeur…

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *