Quels outils pour une gestion rapide et efficace d’un cabinet médical ?

Le logiciel de gestion fait partie aujourd’hui de la panoplie du médecin moderne. Pourtant, la multiplicité des solutions sur le marché rend le choix difficile. Une grosse maison de santé n’aura pas les mêmes besoins qu’un médecin de campagne, et les besoins d’un cardiologue ne sont pas ceux d’un cabinet médical généraliste. Néanmoins, l’utilisation d’un bon outil de gestion est devenue incontournable. Pour autant, que peuvent en attendre les professionnels de santé ?

 

Un cabinet médical rationnel et performant

Un cabinet médical qui fonctionne est un cabinet médical qui consacre plus de temps à ses patients qu’à sa gestion. Les praticiens qui travaillent sans secrétariat ont besoin d’une planification automatisée de leurs rendez-vous. De la saisie directe sur Internet à la prévision automatique d’un emploi du temps selon des plages horaires choisies, un outil de gestion peut tout prévoir. Il permet d’optimiser le temps passé à son cabinet et de limiter l’absentéisme des patients par rappel SMS automatique avant consultation ou blocage au besoin.

 

Un outil rapide et fiable

  • L’aide-mémoire du praticien

Autrefois, le mémoire du médecin était suffisante à l’exercice de son art, mais aujourd’hui, le traitement des dossiers patients exige un outil de gestion. Historique des consultations, traitements de fond, contre-indications, résultats d’examens complémentaires du patient… se consultent et s’actualisent rapidement. Pour les visites à domicile, la compatibilité des logiciels avec les smartphones et tablettes permet d’accéder aux dossiers patients à distance. C’est une fonctionnalité que de nombreux logiciels proposent à présent, comme par exemple topaze-maestro.com.

 

  • Un support en continu

Un bon outil de gestion comporte souvent des aides en ligne, des formations, ainsi que des modules destinés aux spécialistes : dermatologue, urologue… L’aide à la prescription est aussi prévue avec un accès à une base de données médicaments. D’autres fonctionnalités aident à faire de la prévention et à s’informer des nouveautés médicales.

 

  • Un assistant administratif et financier

La transmission électronique des feuilles de maladie voulue par la loi a rendu le logiciel de gestion quasiment obligatoire. Son rôle ne s’arrête pas là puisqu’il appuie les praticiens dans leur gestion comptable ou leur déclaration de revenus. Pour établir certificats médicaux et courriers, les différents logiciels proposent aussi des modèles pratiques prédéfinis.

 

A noter :

L’acquisition d’une solution informatique de gestion médicale confronte à la question très sensible de la sécurité des données médicales. Tout logiciel d’aide à la prescription médicale (LAP) doit être certifié par la Haute Autorité de Santé (HAS).

 

Un logiciel de gestion médical fait gagner un temps considérable aux professionnels et améliore la prise en charge des patients. Les nombreuses options qu’ils proposent sont à examiner en fonction de la pratique médicale et des préférences du praticien. Le bouche à oreille fonctionne beaucoup dans la profession et vaut souvent prescription !

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *