Maquillage permanent : précautions à prendre avant de franchir le pas

Malgré les avis positifs concernant le maquillage permanent, vous avez quand même des doutes et des appréhensions ? Nous ne vous donnons pas tort, car il n’est pas facile de se décider à faire un tatouage sur le visage, et que vous le garderez pour les deux prochaines années à venir. Pourtant, il n’y a pas lieu de s’inquiéter parce que nous vous dévoilons ici quelques trucs à savoir avant de se lancer.

Bien choisir son esthéticienne !

Celle-ci est sans conteste la précaution la plus importante qu’il ne faut pas prendre à la légère. Votre résultat final ainsi que le bon déroulement de votre séance de dermographie repose entre les mains de l’esthéticienne qui la réalisera. Pour ne pas tomber sur de mauvaises surprises, le plus judicieux est de faire appel à un professionnel qui a parcouru une formation dans une école internationale de maquillage permanent. Cette technique de mise en beauté demande du savoir-faire et une grande dextérité manuelle, voilà pourquoi il faut bien choisir à quelle enseigne vous allez faire appel.

Suivre les recommandations d’un professionnel

Pour que votre séance de maquillage permanent se déroule parfaitement sans bavure, il est préférable de suivre à la lettre les recommandations de votre esthéticienne. En effet, quelques bons gestes sont recommandés avant la réalisation d’un maquillage permanent. Pas seulement pour ne pas ressentir de la douleur durant la dermopigmentation, mais surtout pour avoir un rendu parfait sans casser l’effet naturel.

  • Utiliser une crème hydratante

Quelques jours avant votre séance chez l’esthéticienne, il est conseillé de bien hydrater votre peau. Si vous pensez accentuer la couleur de vos taches de rousseur ou faire du  microbalding, une bonne hydratation des zones à traiter permet une stabilisation plus rapide des couleurs qui sont insérées dans votre épiderme. Mais aussi, un pigment minéral prend mieux sur une peau saine que sur une peau sèche. Veillez toutefois à utiliser des produits hypoallergéniques pour éviter les éruptions cutanées avant votre séance.

  • Anesthésie locale pour la bouche et les sourcils

Votre esthéticienne vous préconisera une crème anesthésiante si vous le souhaitez. Si vous êtes de celles qui ont une grande sensibilité,  cette précaution vous aide à atténuer la sensation désagréable que le tatouage peut vous procurer. Elle est à appliquer une heure avant la séance  et il faut noter que si elle n’est pas utilisée convenablement, les pigments risquent de ne pas prendre.

  • Éviter les rayons qui altèrent la peau

Le bronzage avant une séance de dermopigmentation est strictement à interdire, car il sera difficile de cerner votre couleur naturelle si votre peau est bronzée. Ainsi, le pigment utilisé risque d’être plus foncé que votre carnation et quand le bronzage s’atténue, la différence entre les deux est très nette. Tout autre rayon ou produit qui peut altérer la couleur de votre peau est également à proscrire, car il ne faut pas oublier que le maquillage permanent consiste à rehausser votre beauté naturelle et accentuer de petits détails sur votre visage. Et non pas vous faire ressembler à un clown.

 

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *