Les drones radiocommandés

Les Drones ne datent pas d’hier !

Ils font beaucoup parler d’eux en ce moment, on en trouve dans les magasins spécialisés, ils sont devenus un objet tendance une peu hipster à faire voler dans son jardin en le pilotant de son smartphone et pourtant, ces drones dont on pourrait croire qu’ils sont directement issu d’un film de science-fiction ne sont pas si nouveau que ça. Retour sur les origines de ces appareils téléguidés de la main de Hard-n-discount.

Des débuts militaires

drone quadricoptereBien avant un usage de divertissement, le drone tire son nom de l’anglais « faux-bourdon » le mâle de l’abeille car le bruit de son moteur en vol évoquait plutôt la lourdeur que la légèreté. Il était surtout utilisé à des fins militaires. On a inventé ce concept en 1914, lors de la Première Guerre Mondiale. Ils ont été développés par le génie militaire avec cette particularité: ne pas avoir de pilote à bord. Appelés également Unmanned Aerial Vehicle ou UAV ou bien Remotely Piloted Aircraft System ou RPAS, ces prototypes n’ont jamais pu être exploités dans des conditions réelles.

Avec le temps et les avancées technologiques, les recherches s’intensifièrent dans le but de pouvoir faire porter à ces machines diverses bombes ou autres missiles pouvant être radioguidés. C’est ensuite lors des guerre de Corée et du Viêt-Nam que l’armée Américaine en développe dans le plus grand secret afin de permettre des missions d’espionnage ou de surveillance impossible pour les humains. Les efforts investis dans cette technologie n’ont eu de cesse de s’intensifier car l’idée de pouvoir faire la guerre sans perdre de soldat est quelque chose de très intéressant pour les haut dirigeants des forces armées. Les drones de surveillance deviennent peu à peu monnaie courante pour surveiller, lors de tous les conflits modernes, le maintien de la paix, ou les zones à risques, quelle que soit leur location: urbaine, maritime, etc…

De quoi se compose un drone?

Outre l’appareillage du robot, son fuselage et la mécanique qui lui permet de voler de manière autonome, les drones actuels embarquent de nos jours des équipements diverses tels que des caméra en temps réel, une caméra infra-rouge qui peut détecter les émanations de sources de chaleur, très pratique pour repérer une activité humaine, animale ou électrique voire même de la présence de feu.

Ces appareils radio guidés (ou RC pour Remote Control en anglais) sont les yeux et les oreilles de ceux qui les pilotent ou les envoient en mission: grâce à leur caméra embarquée ils peuvent « voir », leurs radars, détecteurs d’infrarouge, d’ondes radio-électriques ou électr-optique leur permet de garder une trace de ce qu’ils observent sous forme de photo voire de vidéo.

Les autres utilisations des drones

Bien sûr, cette technologie n’est maintenant plus réservée exclusivement à l’armée, et l’on retrouve les drones dans des usages plus divers: le transport de marchandises ou de documents, surveillance, renseignements. Ils se révèlent de surcroît bien utiles pour toutes mission de cartographie et viennent ainsi en aide à de nombreux géologues, ou peuvent servir pour la collecte de données envoyées et reçues par GPS.

C’est en 2014 que le premier drone à usage commercial est officiellement autorisé par les Etats-Unis: un robot volant est alors envoyé en Alaska. Certaines entreprises spécialisées dans la vente et la livraison aimeraient pouvoir avoir recours à de tels gadgets RC afin de leur servir de coursiers pour la livraison de colis à leurs clients. Ce n’est pas plus tard qu’en décembre 2013, que le premier test de livraison dronique a été effectué avec succès en traversant le Rhin, le fleuve qui traverse la ville Allemande de Bonn. En Moyen-Orient, afin de s’envoyer et livrer leurs documents officiels, les Emirats Arabes ont mis au point un modèle de drone servant à délivrer colis et courriers.

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *