L’alimentation de sa maison en panneaux solaires

Les raisons qui font que l’exploitation de l’énergie solaire séduit les foyers ne sont plus à présenter. Certaines questions subsistent toutefois comme « Comment évaluer les besoins d’une habitation en énergie solaire » et « Est-il possible de parvenir à l’autonomie énergétique rien qu’avec des panneaux solaires ? ».

L’estimation de l’alimentation en kWh à fournir

Pour obtenir une réponse à la question « combien de panneaux solaires faut-il pour alimenter une maison », il faut répondre à d’autres questions comme « quelle est la consommation électrique prévisionnelle de la maison ? », « quel type de panneaux solaires choisir ? » et « quelle est la production énergétique d’un dispositif solaire ? ». Il faut savoir alors qu’une maison de 100 m2 environ abritant 4 habitants consomme en moyenne 13 500 kWh d’électricité par an. Il existe trois types de panneaux solaires, à savoir les panneaux thermiques qui collectent et distribuent la chaleur, les panneaux photovoltaïques qui convertissent les ondes électromagnétiques solaires en électricité et les panneaux hybrides qui associent ces deux technologies précitées. En moyenne, une installation solaire produit 1 kWh d’électricité par mètre carré.

Les paramètres de la valeur d’un panneau solaire

Que vaut réellement un panneau solaire donné ? Niveau et durée d’ensoleillement, ombrages, angle d’incidence des rayons solaires et température ambiante entrent en jeu dans la productivité d’une installation solaire. Les conditions d’exposition des panneaux n’étant jamais les mêmes partout, on est obligé de prendre une moyenne dans le calcul. Cette moyenne, c’est environ 275 Wc (Watt-crête) de puissance pour un panneau photovoltaïque sachant qu’un panneau de 1 kWc génère une alimentation solaire de 1000 kWh par an.

A propos de l’autonomie énergétique par l’alimentation solaire

La réalité est telle qu’en automne et au printemps, l’autonomie est possible mais en hiver, elle ne l’est pas. Heureusement qu’un foyer fonctionnant au solaire est en principe relié à un réseau de distribution électrique public. Cela fait que quand son autoproduction est supérieure à sa consommation, il peut réinjecter le surplus dans le réseau en échange de 0,10 €/kWh tandis qu’en cas d’insuffisance, il peut acheter ce qui lui manque. Dans tous les cas, l’alimentation des foyers par les panneaux solaires est encouragée par l’Etat par une prime à l’autoconsommation suivant certaines conditions.
Dans tout projet d’alimentation d’une maison par des panneaux solaires, il faut prévoir une solution complémentaire en prévision des saisons comme l’été pluvieux et l’hiver. La connexion avec le réseau public d’électricité est une sécurité et un grand avantage car en plus de pouvoir combler les lacunes, elle permet la vente de votre surplus de production.

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *