La banquise menacée, Maître Le Tour a des solutions

banquise

Voilà… Tout d’abord, on regarde bien l’image, histoire de se rafraîchir un peu… Et on en profite bien, car bientôt, ce magnifique iceberg ne sera plus de ce monde. Jusque là, je ne vous apprends rien, car à moins de considérer l’écologie comme le la pure démagogie sans fondements, vous savez tous que la banquise est menacée, et que chaque jour, ceux sont des milliers de mètres cubes de glace qui disparaissent de notre bonne vieille planète…

Mais pas de panique, Maître Le Tour, comme il aime le répéter, n’a pas obtenu son respectueux statut de Maître dans une pochette surprise, et a bien évidemment une solution à tous problèmes…

La banquise ne fond pas.

Voilà, avant toute choses, il vous propose de découvrir la cause exacte de la disparition de ces mastodontes de glaces… Celle dont personne n’a parlé jusqu’à présent. Car la banquise, contrairement à ce que tout le monde peut bien penser, ne fond pas!

Non, voilà, Maître Le Tour se positionne dans un premier temps, comme un négationniste de la thèse selon laquelle, la disparition progressive de cette masse de glace, serait du au réchauffement climatique.

Car il n’en est rien, et ma tentative de baignade d’hier soir, en est la preuve. Nous sommes tout simplement le 9 juillet, et je me souviens m’être baigné à plusieurs reprises dans une Méditerranée bien plus chaude à la même période, il  a quelques années. L’argument est donc maintenant irréfutable.

Pourquoi la banquise disparait-elle?

Mais alors, me demanderez- vous… Comment se fait-il que la banquise disparaisse comme çà, à vue d’oeil? Et bien la réponse est toute simple, et je l’illustrerais d’ailleurs par les 2 images qui suivent…

bloc-banquiseaperitif

Alors? Vous commencez à comprendre?

Voilà, les responsables de ce fléau écologique ne sont ni les gaz à effets de serre, ni tous les petits gestes du quotidien sur lesquels les médias veulent bien vous faire culpabiliser, mais tout simplement, le fruit d’une bande organisée qui sévit en découpant des gros blocs de glaces, pour alimenter les supermarchés en sachets de glaçons, ou sacs de banquise, devrais-je dire!

sac-de-banquiseAlors ce n’est pas pour autant qu’il faut se déculpabiliser, car la théorie du “tous coupables” tient encore, les amis! Qui n’a jamais acheté un de ce sacs remplis de glaçons en supermarchés, notamment lors d’un séjour en camping? Qui n’a jamais consommé du glaçon de la banquise, pour rafraichir l’eau de son pastis? Qui qui QQUUUUIIIIII????????? HHHHEEEEEIIINNNN???? Je vous le demande!!!!

Bon, calmons nous, et reprenons notre sang froid, en nous concentrant maintenant sur les solutions au problème, et l’attitude qu’il convient d’adopter pour y faire face.

Votre solidarité à la rescousse de la banquise…

Voilà, maintenant que vos petits visages éhontés ont rougi comme les fesses d’un enfant après une bonne fessée, il est temps pour vous de vous rattraper, en adoptant la “save de banquiz” attitude dont Maître Le Tour est l’instigateur.

Pour ce faire, le petit geste citoyen qu’il convient de d’adopter est très simple, et tient en une immense chaîne de solidarité. Si tout le monde donne 2 glaçons par an, la banquise sera reconstitué d’ici peu de temps… voire même plus grande qu’elle ne l’était à l’origine.

2 glaçons, ce n’est pas grand chose, cela ne coute rien, et c’est bon pour votre planète, pour notre planète! Une collecte sera donc organisée, avec l’aide de nombreux bénévoles, et les centaines de milliers de glaçons, seront compactés en icebergs, puis réintroduits dans leur milieu naturel.

Mesdames et messieurs, Maître Le Tour compte donc sur votre bonté et générosité, pour l’aider à construire un futur meilleur… Un futur durable…

Voilà, tout ceci n’est pour l’instant qu’un vaste projet, mais Maître compte aussi sur vous pour commenter ce billet, et ainsi vous montrer solidaire de la cause qu’il défend d’arrache pieds. Merci beaucoup. Vive la France, et vive la Planète!

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *