Hamburglar, ou l’enfant gaché du grand banditisme

hamburglar1

C’est en mettant avec flemme 2 hamburgers dans mon four nucléaire, que je me suis souvenu de cette enflure d’Hamburglar… Mais si voyons, le petit bagnard masqué qui passait son temps à user de mille et un stratagèmes pour priver Ronald de son pain quotidien!

C’est donc en toute logique que j’en suis venu à me poser la question suivante… Comment peut-on, lorsque l’on est si habile et malicieux que le petit bonhomme à la tunique rayée, passer son temps à mettre toutes ses qualités au service… de la mal bouffe???

N’est-ce pas tout simplement là, la plus grande preuve d’une petite déviance mentale de l’intéressé? Hamburglar aurait-il une préférence sexuelle pour les tranches de pain au sésame?

Car à y regarder de plus près, notre ami n’a pas vraiment l’air d’un consommateur régulier de menus XL… Il est bien trop fluet pour cela. Non, il doit y avoir autre-chose derrière cela, je m’empresse donc d’aller creuser le mystère chez Google… Et voilà que je tombe sur cette vidéo…

Fake ou pas, je pense aisément pouvoir m’appuyer là dessus pour en déduire qu’Hamburglar est encore pire que ce que j’aurais pu imaginer… Salopard vas!

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *