Google contre Twitter? Et si Twitter était plus fort que çà…

twitter-marketing

A l’heure où Tweeter, dont je vous parle beaucoup depuis quelque-temps, s’apprête à révolutionner le monde d’internet, en provoquant des sueurs froides dans le dos de notre bon vieil ami Google, il parait quasiment impossible de voir le petit oiseau bleu continuer à voler de ses propres ailes, et d’ainsi faire cavalier seul dans un monde où des géants vautours l’attendent au tournant.

Qu’est-ce que Twitter? En quoi révolutionne-t-il le web? Et surtout, comment Google résistera-t-il à un raz de marée imminent?

Twitter WTF???

Twitter, c’est çà… Cela ne vous en dira pas forcément plus, car dès le premier abord, le réseau social à la mode n’a pas l’air très avenant et ludique… Mais le principe est simple. Votre page Twitter vous permet de poster des messages de 140 mots maximum, qui seront lus par vos contacts, et vice versa. C’est un peu le même principe que Facebook, et son fameux mur, mais en moins lourd disons… Car tout l’intérêt de Twitter tient en sa simplicité.

Bref, les usages principaux de ce service (messagerie instantanée, poster des liens, infos et actus de blogs et entreprises, recherches sur le web…) sont très bien présentés par ici, et je ne vais pas m’éterniser sur l’utilisation de ce dernier qui est encore mieux détaillée chez Presse-Citron.

Twitter, une révolution imprévisible…

Si le petit gazouilleur (to twitt = gazouiller) vient révolutionner le web, à la grande surprise de Google qui ne l’avait dès lors pas réellement considéré comme un réel concurrent, c’est tout simplement de par son caractère, instantané et rapide, du cheminement de l’information. Ainsi, dans ce billet, nous apprenons, que Larry Page, le co-fondateur de Google, commence à se faire un sang d’encre, car “les gens veulent de l’information en temps réel”, et que le plus célèbre des moteurs de recherche, n’est de ce côté là, pas très bien armé.

Si je prends mon exemple personnel, disons qu’aujourd’hui, je me sers de Google comme d’un complément à Twitter. Car en ayant mis dans ma liste de contacts, tous les blogs que je lis (ou presque), et bien d’autres internautes imaginatifs et curieux, je peux voir en temps réel, les liens qu’ils postent vers des articles récents déjà triés sur le volet par les lecteurs. De nombreux blogueurs se servent d’ailleurs de cette source d’information, qui propage des scoops, infos et rumeurs, à une vitesse grand V. Google est ensuite un appui nécessaire pour vérifier l’info… et surtout adapter son référencement par rapport aux requêtes convoitées.

L’info en temps réel est donc le fer de lance de toute la future stratégie de Google… qui excelle encore dans le domaine de la recherche par mots-clé, mais imaginons que Twitter ne se mette à développer un moteur de recherche digne de son nom….

Google contraint au rachat de Twitter… mais…

Twitter est actuellement très certainement l’entreprise qui vaut potentiellement une montagne d’or sans qu’elle ne dégage de bénéfice… Et plus elle coûte, plus elle vaut cher!!! il n’est donc question dans sa monétisation, que de potentiel…

Car avec ses 17 millions d’abonnés, et son énorme potentiel d’expansion, le petit oiseau attise les convoitise des toutes parts… On apprend donc ici, et cela n’est plus un scoop, que les propriétaires du service de micro blogging ont déjà refusé une offre de Google à hauteur de 500 millions de dollars, mais qu’en outre, Twitter ne vendra pas son âme à la publicité.

Car la firme préfère maintenant mettre le cap sur le développement d’applications et modules complémentaires, plutôt que d’effrayer ses actuels abonnés…

Bref, voilà donc une stratégie qui effraie très certainement encore plus l’Oncle Google, et qui a en outre le mérite de faire monter les enchères encore plus haut… si toutefois c’en était le but… Car il se pourrait bien que ce soit tout simplement la peau de Google que le petit oiseau soit sur le point de se payer, en développant… développant… et re développant…

Volià, donc une affaire à suivre de très près et qui commence à faire bien des émules du côté des stratèges du web… Il se pourrait bien que d’ici quelques temps, vous lachiez vos lunettes (goggles) pour faire gazouiller vos recherches…

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *