Faut pas toucher au Roi Soleil…

image-711

Hum, comment vous dire tout ça sans m’attirer les foudres du « Tsar »? Oh, puis après tout, il fait bonne figure (juste sur la droite de l’écran), avec son joli chignon, et son p’tit sourire qui me redonne la pèche tous les matins quand je me connecte sur mon blog… Ca rattrapera à coups sûrs, tout ce que je vais écrire aujourd’hui même dans cet article…

Donc, venons-en aux faits… ceux qui me permettent d’établir cette formule mathématique révolutionnaire sans réciproque…

4 mois de prison avec sursis pour un Yaourt

Un homme de 36 ans, qui avait jeté un yaourt sur la voiture du ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy lors de sa visite à Toulouse le 2 février, a été condamné à 4 mois de prison avec sursis. Le prévenu, un militant anti-voiture qui prône la « vélorution », souhaitait protester contre le comportement du ministre dont le cortège « circule en toute impunité, grillant les feux, remontant à contre-sens les sens interdits, roulant à vive allure dans les rues et sur les autoroutes ». Poursuivi pour « outrage à personne dépositaire de l’autorité publique », le jeune homme a été jugé mardi 23 mars  2006 par le tribunal correctionnel de Toulouse. La condamnation a été conforme aux réquisitions du parquet, a précisé le procureur adjoint Michel Poque, présent à l’audience. Par ailleurs, le jeune homme a été condamné à verser 300 euros de dommages et intérêts au policier victime de « rébellion » lors de son interpellation.

« Sarkozy, va n… ta mère! » : un mois ferme

Il y a 3 ans, un jeune homme de 21 ans, accusé d’avoir insulté le ministre de l’Intérieur lors de sa visite lundi 9 février 2006 dans le quartier Hautepierre à Strasbourg, avait été condamné à un mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de la ville.

Une pancarte « Casse toi pov’con » : 30 euros avec sursis

Pour avoir brandi une affichette «Casse-toi pov’con», au passage de la voiture de Nicolas Sarkozy, un chômeur de Mayenne a été condamné à une amende de trente euros avec sursis, jeudi 6 novembre 2008, par le tribunal de Laval.

Rue 89: Diffusion d’une vidéo « hors antenne »… une convoc à la police…

Et ça, c’est tout frais et tout nouveau…

Le directeur du site Rue89, Pierre Haski, et le journaliste Augustin Scalbert sont convoqués le 1er avril prochain par la police après une plainte de France 3 pour «vol, recel et contrefaçon» concernant la diffusion sur Internet de propos tenus hors antenne par Nicolas Sarkozy… Mais si , vous l’avez tous vue, tout le monde sait de quoi je parle…

Une petite conclusion…

Ben non, ça me fait un peu flipper de conclure… Je risque déraper… Euh… Ah si!

Il a raison, c’est lui le chef…

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *