Comment bien utiliser les comptes auxiliaires clients et fournisseurs en Belgique ?

Pour un meilleur suivi comptable de la facturation et des paiements, il est possible de subdiviser la plupart des comptes généraux ou des comptes tiers en comptes auxiliaires. Ces comptes constituent généralement les comptes des clients ainsi que des fournisseurs. Dans cet article, nous faisons le point sur comment mieux gérer les comptes de tiers des clients et des fournisseurs par la création d’un compte auxiliaire.

Pourquoi utiliser des comptes auxiliaires clients et fournisseurs ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de comprendre ce qu’est un compte auxiliaire. Un compte auxiliaire dans la comptabilité est la représentation d’une subdivision d’un compte général. De manière générale, les comptes auxiliaires sont destinés pour les comptes de tiers ou les comptes appartenant à la classe numéro 4 du plan comptable en général. A savoir les clients et les fournisseurs.

Cette méthode ne doit nullement être utilisée pour des comptes de gestion avec les classes 6 et 7 sur le plan comptable. Pareillement pour les autres comptes de bilan à l’exception du compte 421 représentant le personnel ainsi que les rémunérations dues qui doivent être consultable par le salarié. Par l’utilisation des comptes auxiliaires, une entreprise va disposer d’un meilleur suivi comptable de tous les postes. Et pour ce faire, les comptables à Saint-Gilles de leur expertise peuvent assurer l’écriture comptable d’une entreprise avec l’utilisation d’un compte auxiliaire.

L’utilisation des comptes auxiliaires clients et fournisseurs est la meilleure option quand le nombre d’opérations enregistrées en comptabilité prend de l’ampleur. En raison de cette démultiplication des mouvements comptables, il est plus qu’indispensable de recourir à cette méthode pour disposer d’un meilleur suivi comptable pour repérer les informations nécessaires à l’entreprise. Cela peut concerner les factures non réglées des fournisseurs ou toute autre opération qui exige l’édition d’une facture. Ou encore des doublons ou des factures clients non encaissées qui doivent être relancés.

Généralement, les comptes auxiliaires permettent aussi de limiter le nombre d’écriture par compte de tiers et ainsi gagner un temps considérable. Il permet aussi de faciliter le lettrage des comptes tiers et mieux gérer la préparation du bilan comptable annuel. En résultat, l’entreprise bénéficiera de tous les détails des opérations réalisées avec chaque client et fournisseur concernés.

Comment optimiser l’utilisation des comptes auxiliaires des clients et des fournisseurs ?

L’utilisation des comptes auxiliaires se doit d’être reliée à tous les comptes généraux concernés. Toutefois, comme le compte auxiliaire client est rattaché au compte général client, un compte auxiliaire fournisseur quant à lui est logiquement rattaché au comte général fournisseur. Cette conception des comptes ainsi que son paramétrage peuvent être faite à partir d’un logiciel de comptabilité. Cependant, une entreprise peut opter pour une solution plus efficace en choisissant les services comptables à Saint-Gilles pour bénéficier d’un meilleur suivi.

D’ailleurs, les comptes auxiliaires doivent suivre une codification propre à l’entreprise qui peut être numérique ou alphabétique. L’assistance de spécialiste est donc d’une grande aide pour la création et la gestion de compte auxiliaire.

Pour résumer le tout, l’utilisation de comptes auxiliaires clients et fournisseurs est nécessaire dans le cas où la comptabilité d’une entreprise comporte de nombreuses écritures.

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *