Compte Google et référencement… De la poudre aux yeux pour…

google

Petite interlude technique dans le Tour du Web… De loin, vraiment de loin… Car une fois n’est pas coutûme, nous allons parler de SEO, ou référencement pour employer un langage compréhensible par le commun des mortels.

Bref, ma petite expérience de ce matin en trainant du côté de chez Twitter, est encore venue enrichir mon empirique savoir en matière de Google Attitude, notamment grâce à cet article.

Tout blogueur ou webmaster cherchant à référencer son site correctement dans le moteur de recherche, tend à rechercher la première page, voir à décrocher la timbale, en figurant sur la première ligne d’un mot clé porteur, dans Google…

Et bien sachez tout de même, que d’un ordinateur à un autre, le positionnement d’un site, ou d’une page dans Google peut varier. J’entends par là, que si je lance une recherche sur un mot comme « référencement » à partir de mon ordi perso, par l’intermédiaire duquel j’ai déjà consulté quelques centaines de pages du même type, le résultat ne sera pas le même que sur la machine d’un ami…

I know you…

Ce cas de figure n’est bien évidemment par un fait sans cause, car l’explication en est très simple.

La situation tient son explication en la généralisation récente des comptes Google au fil des dernières années, et qui continuera très certainement de croitre avec le temps.

Google aujourd’hui, de par sa politique de recueil d’informations quelque peu intrusive, n’hésite plus, une fois connecté sur votre compte, à utiliser votre historique de recherche pour vous proposer en « première position », les sites que vous avez déjà visité… et non les mieux positionnés par rapport à leur propre référencement. Il Conviendra donc de se déconnecter de son compte Google, pour alors observer la véritable hiérarchie des sites les mieux positionnées sur Google.

Je me suis alors étonné d’un tel phénomène, et dans un second, posé la question suivante… Google ne nous mettrait-il pas des oeillères? Et quel est l’intérêt d’un tel phénomène?

Une publicité taillée sur mesure…

Et bien l’intérêt est aussi simple que çà… Google tient à vous montrer ce que vous avez envie de voir, et très logiquement à vous simplifier la tache.

Car il n’est pas non plus désagréable, pour un internaute lambda, de taper « Banque » dans Google, et de tomber directement sur le site de sa banque, bien au contraire. C’est ce que tout le monde attend. De la simplicité, et du pratique, contre lesquels je n’aurais rien à redire, si les méthodes employés ne faisaient pas froid dans le dos…

Les méthodes utilisées par le moteur de recherche ne sont basées que sur de la collecte de données (censées être confidentielles…), et en disent long au sujet du stock d’informations dont la firme doit aujourd’hui disposer. Et oui, votre parcours sur internet est traqué, enregistré, et sert ensuite à vous faciliter la tâche… mais aussi à vous faire cliquer sur des publicités, qui elles aussi varient en fonction de deux critères, qui ne sont autres, là encore, que votre historique de navigation, et les thèmatiques des sites sur lesquels vous vous connectez…

Car la réelle finalité de tout ce traffic, est bel et bien de vendre de la publicité ciblée (en fonction des gouts et des couleurs des internautes), à des annonceurs de plus en plus exigeants.

Vous connaissez tous très certainement les Google Adsense si vous travaillez de prè ou de loin dans le milieu du Web, mais comme tout le monde n’est pas dans ce cas, je récapitule brièvement le principe.

Il s’agit en fait de groupes textuels ou d’images, que vous pouvez actuellement trouver partout sur le web, et qui ont pour vocation de se fondre au contenu du site sans être généralement trop encombrants. Ils sont toujours annoncés par la mention « annonces Google », et les propritaires de sites qui en font figurer sur leurs espaces web, sont rémunérés au clic…

Bref, le contenu des annonces en question est fonction de deux choses qui sont donc, comme je vous l’expliquais plus haut, qui ne sont autres que vos goûts, ou le contenu du site consulté.

Chaque annonceur Google a aujourd’hui la possibilité d’opter pour l’une ou l’autre des deux techniques. Ainsi, si le webmaster d’un site X ou Y opte pour des annonces ciblées en fonction du contenu de son site, et que son site parle de référencement, il y a 90% de chances pour que le contenu automatisé des annonces, soit le référencement…

Quant à la seconde méthode, plus intrusive, elle tiendra compte de ce que vous aimez (Google l’a deviné!!!)… en utilisant la même  technique que celle qui consiste, à positionner tel ou tel site en première position suite à votre recherche.


THe Doors- The Spy

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *