Chronique: Quand le web buzz relègue la TV au second plan…

tv

Buzz…Voici un mot qui va bientôt finir par disparaître de vos champs lexicaux bouffés par un culture “mode” qui a apparemment déjà indexé votre expression orale depuis belle lurette… Mais là n’est pas l’objet de cet article, qui une fois de plus mènera ma passive plume où il voudra bien la guider.

Le phénomène:

Bon vous n’êtes pas censé ignorer le sens de ce mot, mais au cas où vous sortiriez à peine de votre quarantaine, je vous initierais à sa définition en disant qu’il s’agit tout simplement d’un phénomène qui fait du bruit… Un peu à la manière du “buzzer” de Julien Lepers et sa bande d’escrocs qui veulent vous faire croire que pour être cultivé, il suffit de répondre à des quizz dont seuls les autistes marginaux connaissent les réponses…

Bref, le buzz est une technique qui fait aujourd’hui fureur dans le monde denté et aiguisé du marketing, et dont la seule efficacité s’appuie sur la faculté de l’être humain à s’étonner de tout et n’importe quoi, en un temps très court. Ce phénomène est donc fait pour percuter votre “émotionnel” de plein fouet, et marquer ainsi, sans aucune difficulté votre intellect de son empreinte quasi indélébile…

Il joue sur les émotions, et vous titille tantôt (oh le joli mot), par le rire, tantôt par la peur (très utilisée par les politiciens de tous bords), ou encore même par la polémique…

Mais ce véritable tapage neuronal a ses limites, car bien que très efficace sur le coup, il n’est véritablement par très résistant au temps, de par son côté éphémère. Car lorsque votre réflexion aura pris le pas sur votre crédulité du moment, on ne vous la refera pas une deuxième fois.

Le buzz en politique:

Prenons un fameux exemple de buzz politique qui consistait à dire que les camps de concentration n’avaient été qu’un détail de l’histoire… Lorsque l’on entend cette phrase, ni une ni deux, tout esprit sensé est supposé être choqué et sujet à une pulsion colérique… Et c’est ce que notre bon vieil ami le borgne avait en tête au moment où il déblatérait ses ignominies… Tomber dans le jeu du buzz et le relayer le fait exister, et c’est ce que les médias ont donc bien voulu faire avec.

Mais quelques années après, Lorsque le même personnage nous ressort sa vieille salade, plus personne ne s’étonne… Le buzz n’en est donc plus un, car votre cerveau n’est plus touché de la même manière alors que les propos tenus sont les mêmes que quelques années auparavant.

Alors certes, j’y suis allé un peu fort sur l’exemple, car tous les buzz n’ont bien évidemment pas les même fins, et heureusement d’ailleurs, mais choquer pour exister ou attirer l’attention n’est pas une nouvelle recette. Attention simplement à ne pas trop y gouter sous faute de ne plus y être sensible…

Le buzz sur le Web:

Très en vogue à l’heure actuelle, le buzz marketing sur le web a tout de même une saveur particulière… Il a l’avantage d’avoir détrôné la télévision de son statut de source officielle d’information auprès de la jeune génération.

Bien que la lucarne soit encore le meilleur outil de fédération autour d’un phénomène X ou Y, elle n’en demeure plus la source officielle. Ce que j’entends par là, c’est que le côté unilatéral de la vieille boite à image, ne permet au citoyen lambda que d’en disposer, et point d’en choisir ou alimenter le contenu… C’est donc pour cela que les chaînes TV et marques se tournent désormais vers le web, et s’en inspirent pour garnir leurs programmes. Je ne donne d’ailleurs pas cher à l’heure actuelle de l’avenir du simple téléviseur telle que l’on le connait aujourd’hui.

Le web, avec son côté interactif allèche bien plus facilement l’être humain qui y puise ce qu’il veut quand il veut, et le succès de sites comme Youtube et Dailymotion en témoigne très bien. C’est aujourd’hui sur ce type de sites que sont réalisées les meilleures audiences, et c’est seulement après que la télévision officialise le “Buzz” d’un produit…

Prenons un exemple au présent… Allez, cette vidéo que je n’ai pas tenu à mettre sur ce site le jour de sa sortie, la trouvant trop bien markettée à mon goût…  Elle a d’ailleurs failli finir dans mon vidéo-daube…J’en posterai les parodies qui suivront!


Make The Girl Dance “Baby Baby Baby” ( official video )

Et bien celle-ci ne totalise aujourd’hui pas moins de 1 600 000 visionnages en trois jours, rien que par le biais de Dailymotion, et des quelques milliers de lectures embarquées comme ci-dessus… Le Myspace du groupe totalise de son côté 200 000 affichages, et ce n’est qu’un début… avant très certainement un retour à un circuit plus traditionnel tout tracé (M6 et compagnie+radio+ventes d’albums dans les FNAC et Virgin). A côté de çà, Romain Mesnil et sa perche n’ont qu’à bien se tenir…

Bref, je ne m’éterniserai pas non plus sur une inutile analyse de son contenu, et vous laisse utiliser votre jugeotte pour dénicher le côté tapageur  et “buzzeur” de la vidéo…

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *