Le cashback : quels intérêts pour les e-commerçants ?

Le cashback est souvent décrit comme un système avantageux pour les consommateurs. Toutefois, les e-commerçants tirent aussi profit de cette approche. En intégrant un réseau cashback, une enseigne virtuelle parvient à attirer de nouveaux clients et à fidéliser les acheteurs. Voici quelques informations à savoir pour connaître tous les avantages tirés de ce type de partenariat.

 

 

Le cashback : un programme d’affiliation ingénieux

Le cashback est une forme particulière de programme d’affiliation. En nouant un partenariat avec un cashbacker, l’e-commerçant développe la notoriété de ses produits tout en améliorant la visibilité de son enseigne. En effet, il pourra vendre ses articles via la plateforme de l’affiliateur. Ce dernier s’engage également à faire la promotion des offres de la boutique. En contrepartie, une compensation financière sera versée pour chaque vente conclue.

Le cashbacker va ensuite reverser une partie de sa commission à l’acheteur concerné. C’est de cette transaction que proviennent les rétrocessions. En d’autres termes, chaque achat est rémunéré, ce qui favorise la fidélisation.

Les e-commerçants peuvent se tourner vers différentes plateformes du genre. Les modalités contractuelles restent accessibles à tout le monde. Certains sites de cashback, à l’instar de Lyoness, collaborent même avec des boutiques physiques. Ces portails fournissent des cartes de paiement aux consommateurs. Grâce à ce moyen, chaque vente sera comptabilisée et les particuliers pourront bien plus facilement réclamer les remboursements. Effectivement, ces derniers ne sont pas versés de manière automatique. Il faudra dépasser un palier avant de pouvoir demander une rétrocession.

Choisir un site de cashback lorsqu’on est e-commerçant

Pour les acheteurs, il est assez simple de choisir un site de cashback. Ils doivent seulement se tourner vers la plateforme qui offre le taux de remboursement le plus élevé. Pour l’e-commerçant, ce choix exige la considération de certains critères. Il faut avant tout connaitre le montant prélevé par le cashbacker pour chaque vente réalisée. Hormis tout cela, il est conseillé de demander un contrat-type pour connaitre toutes les conditions imposées par l’autre partie. Les modalités de paiement méritent l’attention du vendeur. Le système qui prend en charge les achats peut créditer le compte de la boutique partenaire ou bien celui de l’affiliateur. Il est donc important de demander des précisions sur le mouvement des fonds.

Les formules proposées par le site de cashback doivent être réellement attractives pour les consommateurs. Ces derniers doivent pouvoir réaliser des économies sur ses achats. D’autres bonus peuvent également s’ajouter aux remboursements tels que les shopping points. Le programme de fidélisation mis en place par le cashbacker aura un réel impact sur les ventes des échoppes partenaires. Enfin, il faut s’informer sur le nombre de visites mensuelles. Les plateformes les plus visitées apporteront plus de chiffres d’affaires à une boutique en ligne peu connue. À terme, cela permettra à l’enseigne de gagner en réputation.

 

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *