« Animal’z » sortie du Nouvel album d’Enki Bilal

animalz

Animal’z, le nouvel ouvrage du dessinateur de bande déssinée, Enki Bilal, est sorti aujourd’hui, et c’est toujours un évènement dans le grand monde des petites planches à bulles.

L’histoire:

Dans ce monde dont on ne sait trop s’il est l’émanation d’une histoire parallèle ou simplement le récit de notre futur, le dérèglement climatique s’est brutalement généralisé. La catastrophe porte un nom : le Coup de Sang. Sur la planète dévastée, martyrisée, l’eau potable est soudain devenue un trésor, et la survie individuelle l’obsession de chacun.

Désormais, les transports sont rares et dangereux, les communications aléatoires. Seuls quelques Eldorados très isolés, refuges protégés par leur situation géographique particulière, ont réussi à préserver un semblant d’ordre social. On ne peut les rejoindre que par la mer, immense; l’unique milieu naturel, peut-être, qui conserve quelque chance de perdurer en ces temps d’incertitude absolue…

vignettebilalLe dessin:

Le dessin d’Enki Bilal, dans Animal’z reste  bien évidemment fidèle au style propre à l’artiste (qui n’allait évidemment nous faire du Titeuf), avec des couleurs touours aussi froides, agrémentées de frissonnantes touches de pourpre. Les personnanges sont comme a l’accoutûmée elancés, et au traits creusées. La pâte du dessinateur est belle est bien reconnaissable, et la visibilité des coups de crayon reste plus que jamais (dans un monde graphique ou tout est lissé), la griffe d’authenticité de l’auteur.

L’avertissement:

Cet album, comme le décrit Enki Bilal dans l’interview ci-jointe, part de ce qu’il nomme « Le coup de sang de la planète », envers l’action de l’homme à son insu. Il explique que l’action de l’homme (industrie, pollution etc…) ne peut être sans conséquenc pour son propre devenir, et envisage que la destiné de l’homme soit étroitement liée à celle des animaux…

L’interview d’Enki Bilal pour Pointmagazine:


Animal’z par Enki Bilal envoyé par pointgmagazine

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *