9 conseils et astuces pour accroître l’audience de son blog (sexe, bite…)

coaching

Comme de nombreux narcissiques en mal de reconnaissance sociale, vous venez de créer votre blog, et malheureusement sur internet comme sur la terre ferme, aucune oreille attentive n’est là pour vous écouter déblatérer vos théories révolutionnaires et avant-gardistes… Votre blog ne dépasse pas les 25 visites par jour (famille comprise), et vous ne savez pas comment doper vos statistiques de fréquentation…

Pas de soucis! Après la lecture de cet article, ceci ne sera plus qu’un mauvais souvenir, car Coach Letour est là pour remédier à cette pénible situation. Ainsi, en suivant à la lettre les conseils présents dans la liste ci-dessous, vous verrez la fréquentation de votre blog décupler de jour en jour… Si si…

-1/ Mettre des titres contenant les mots « sexe, chienne, salope, cul, et nichons »

Cette étape-là est très importante (bite, salope), et ne doit surtout pas vous rebuter. En rédigeant vos articles, vous devez absolument penser à votre référencement Google, en incluant des mots clés stratégiques, faisant appel à l’être hormonal qu’est l’humain. Et même si votre blog parle de religion (gros nibards, sodomie), ou de psychologie de l’enfant, vous ne devez pas être frileux à ce niveau là. Vous pourrez toujours, comme dans cet exemple, opter pour les parenthèses. (Salope, cul, Milf)

-2/ Le démarchage et la prospection téléphonique

Très peu utilisée, et trop souvent négligée par les stratèges du 2.0, cette méthode est de loin la plus intéressante plus faire connaître son blog ou site web. Munissez-vous d’un téléphone et d’un bon bottin, et un peu à la manière des cuisines X ou Y parlez leur de votre blog.

-3/ Le kidnapping d’animal avec demande de rançon affichée dans la rue

Une étude canadienne (je ne sais plus exactement laquelle) a démontré que 97% des animaux kidnappés manquaient à leur maître. N’hésitez donc pas à adopter provisoirement le chien ou le chat d’un autre, et à coller des affiches dans la rue, afin de demander une rançon.

-4/ Mettre de la pub partout, (pop-up de toutes côtés etc…)

La publicité sur un blog est un gage de professionnalisme. Le lectorat aime voir de nombreuses fenêtres s’ouvrir de touts les côtés, et vos lecteurs sauront alors qu’ils sont sur un site ultra populaire. Sur le web, la pub rassure (sodomie, anus…).

-5/ S’inscrire sur tous les forums, flooder abondamment, et postez des liens vers vos sites dans les champs de commentaires des blogs connus.

Contrairement à ce que l’on peut lire partout sur le net, cette méthode marche. Les webmasters et blogueurs créent des forums et blogs pour partager et échanger des informations. N’hésitez donc pas, 2 ou 3 fois par jour, à leur poster 1 ou 2 liens menant vers votre blog.

-5/ Faire des fotes d’orthographes pour céduire le lectora de la presse féminine/bottée etc…

Votre blog ne doit absolument pas hêtre mysogine. Bien no contraire, la communauté, biouty et geurly est très importante sur le net. En siblant les lectrices  de cet presse, vous mettré toute les chance de votre coté. Parole de blogueur! Hi hi! (catin, chienne, pénis)

-7/ Inscrivez-vous sur Twitter, et faites croire que vous êtes une femme, célibataire, et entreprenante.

La majorité des utilisateurs de Twitter est constituée d’hommes célibataires, et en manque de sexe (grosse cochonne, coquine, chienne) . iI est donc primordial (ouais, comme la santé) de secouer un peu leur testostérone. Appâtez-les donc en utilisant vos charmes (faux avatars, messages privés), et faîtes les ramper tout doucement vers votre blog…

-8/ Volez le contenu des autres blogs, sans citer vos sources

Dernier conseil, mais pas des moindres… Si vous tombez sur un article, et que celui-ci retient toute votre attention, n’hésitez surtout pas à le copier, puis le coller intégralement sur votre site, sans la citer comme source. Les auteurs s’en verront flattés, et vous remercieront à coups sûr en commentant VOTRE billet.

-9/ Ah oui, j’oubliais… Surtout, soyez-vous-même! Hi hi! (Salope)

Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *